Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Adalbert de Prague

vendredi 25 août 2017 (Date de rédaction antérieure : 7 novembre 2011).

Adalbert de Prague (956-997)

Évêque de Prague de 983 à 989 puis de 992 à 994

Né à Libice nad Cidlinou en Bohême [1], dans la famille des Slavníkovci, puissante rivale des Přemyslides [2].

Sa famille l’envoie étudier pendant une dizaine d’années à Magdebourg [3], sous la tutelle de l’archevêque Adalbert , qui deviendra plus tard saint Adalbert de Magdebourg. A la mort de son maître, il prend son nom pour lui rendre hommage.

Demi-frère de Radzim Gaudenty, il mourut en martyr alors qu’il voulait convertir les tribus baltes de Prusse au christianisme. Par la suite, il est devenu le saint patron de la Bohême, de la Pologne, de la Hongrie et de la Prusse.

Le 3 avril 983, il devient évêque de Prague [4] à la demande de Boleslav II de Bohême. Il est vite déçu par ses fidèles dont le mode de vie était resté très païen. Vers 989, il se rend à Rome et demande à être déchargé de ses fonctions. Il passe 4 ans d’exil en Italie où il devient moine en l’abbaye du Mont-Cassin [5]. En 992, à la demande de l’archevêque de Mayence [6] Willigis, il redevient évêque de Prague. Il rentre en Bohême accompagné de moines bénédictins. Avec l’aide de Boleslav II, il fonde en 993 le monastère de Břevnov [7], la première abbaye bénédictine de Bohême.

Il baptise Géza de Hongrie et son fils Étienne. Ayant toujours de mauvaises relations avec ses fidèles, il retourne à Rome en 994. L’année suivante, sa famille est massacrée par les hommes de Boleslav II. Absent du pays, Adalbert échappe à la mort. Il décide alors de convertir la Prusse. Le duc Boleslas 1er le Vaillant, futur roi de Pologne, le soutient et lui offre une escorte militaire jusqu’à Gdansk [8].

Il rencontre une forte résistance de la part des tribus prussiennes. Le 23 avril 997, près d’Elbląg [9], il est décapité par les païens.

Par son action, il a fait de la Bohême une nation qui compte dans l’Europe chrétienne. Il a également donné à Boleslas 1er le Vaillant la légitimité nécessaire pour devenir roi et pour renforcer la position de la Pologne face au voisin. Il a également influencé la politique d’Othon III qui s’est appuyé sur les Slaves pour renforcer le Saint Empire.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Adalbert/ Encyclopédie universelle Imago Mundi

Notes

[1] Libice nad Cidlinou est une commune du district de Nymburk, dans la région de la Bohême-Centrale, en République tchèque.

[2] Les Přemyslides forment une dynastie princière puis royale qui a régné sur la Bohême et la Moravie du 9ème siècle/11ème siècle à 1306 et sur la Pologne de 1300 à 1306 ainsi que sur des duchés en Silésie jusqu’en 1521

[3] Magdebourg, est une ville d’Allemagne orientale, capitale du Land de Saxe-Anhalt, sur les rives de l’Elbe. Choisie par le premier empereur germanique Othon 1er vers 936 pour être la nouvelle capitale de l’Empire, Magdebourg a toujours été une des villes majeures de la vallée de l’Elbe.

[4] L’archidiocèse de Prague est créé comme évêché en 973, et élevé à l’archiépiscopat le 30 avril 1344.

[5] Le mont Cassin est une colline de 516 mètres de haut située en Italie, entre Rome et Naples, près de la commune de Cassino, dans la province de Frosinone, dans la région du Latium. Vers 530, Benoît de Nursie y fonda l’abbaye du Mont-Cassin, où il rédigea une règle qui devint la règle de saint Benoît.

[6] Le diocèse de Mayence est une église particulière de l’Église catholique latine en Allemagne. Son siège est la cathédrale Saint-Martin de Mayence dédiée à Martin de Tours. Érigé au 4ème siècle, il est élevé au rang d’archidiocèse métropolitain au 8ème siècle. Au 12ème siècle, l’archevêque de Mayence devient prince électeur du Saint Empire romain germanique. En 1803, le siège archiépiscopal est transféré à Ratisbonne.

[7] Le monastère de Břevnov est le second plus ancien ensemble monastique de la Bohême situé dans le quartier de Břevnov à Prague, après celui du cloître Saint-Georges qui est lui destiné aux femmes et situé au château de Prague.

[8] Gdańsk ou Dantzick en français, située sur la mer Baltique, est la 6ème ville de Pologne par sa population et la plus grande ville portuaire de ce pays.

[9] Elbląg est une ville du nord de la Pologne.