Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Théodose III

jeudi 23 avril 2015 (Date de rédaction antérieure : 1er octobre 2011).

Théodose III

Empereur byzantin de 715 au 25 mars 717

Il était percepteur d’impôts dans le sud du thème d’Opsikion [1]. Quand les troupes du thème d’Opsikion se rebellèrent contre l’empereur Anastase II, il fut choisi comme empereur. Théodose n’accepta pas facilement ce choix.

Avec son armée il mit immédiatement le siège devant Constantinople. 6 mois plus tard, en novembre 715, il entre dans la ville. Il se montra alors extrêmement modéré dans le traitement qu’il infligea à son prédécesseur et à ses partisans. Suite à l’intervention du Patriarche Germanos 1er , Anastase II accepta d’abdiquer et devient moine à Thessalonique [2].

Il dut immédiatement faire face à une invasion Arabe qui pénétra loin en Anatolie [3] et à une avancée de la flotte Arabe. En 716, il conclut un traité avec Kormesius de Bulgarie , traité favorable aux Bulgares, dans le but d’assurer un soutien contre l’invasion arabe. Cette politique s’avéra payante quand, en 719, les Bulgares apportèrent leur aide lors du siège de Constantinople.

En 717, le stratège [4] du thème d’Anatolie Léon l’Isaurien, se rebella contre Théodose.

Léon l’Isaurien s’était allié avec Artavasde, stratège du thème d’Arménie. Léon l’Isaurien captura le fils de Théodose à Nicomédie [5] et Théodose choisit d’abdiquer le 25 mars 717. Lui et son fils entrèrent alors dans le clergé.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/Encyclopédie universelle/ Théodose III, empereur byzantin/

Notes

[1] L’Opsikion est un thème de l’Empire byzantin situé dans le nord-ouest de l’Asie Mineure. Créé à partir de l’armée de service impériale, l’Opsikion est le plus grand et le plus prestigieux des premiers thèmes, et le plus proche de Constantinople. Impliqué dans plusieurs révoltes au cours du 8ème siècle, il est scindé en trois vers 750. Il subsiste alors en tant que thème de second ordre jusqu’au lendemain de la quatrième croisade.

[2] Thessalonique ou Salonique est une ville de Grèce, chef-lieu du district régional du même nom, située au fond du golfe Thermaïque. Aujourd’hui, elle est la capitale de la périphérie (région) de Macédoine centrale en Macédoine grecque mais aussi celle du diocèse décentralisé de Macédoine-Thrace.

[3] L’Anatolie ou Asie Mineure est la péninsule située à l’extrémité occidentale de l’Asie. Dans le sens géographique strict, elle regroupe les terres situées à l’ouest d’une ligne Çoruh-Oronte, entre la Méditerranée, la mer de Marmara et la mer Noire, mais aujourd’hui elle désigne couramment toute la partie asiatique de la Turquie

[4] Dans l’Empire byzantin, à partir du 7ème siècle, un stratège est le commandant d’un thème et de son armée. Il est le détenteur des pouvoirs civils et militaires au sein de cette province. Le terme de monostratège désigne un stratège qui a autorité sur plusieurs thèmes.

[5] Nicomédie est une ville d’Asie mineure, capitale du royaume de Bithynie. Elle est appelée Izmit aujourd’hui. Hannibal s’y donna la mort en 183 av. jc et l’historien Arrien y naquit vers 90. Elle fut la capitale des empereurs Dioclétien et Constantin.