Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Cheng roi de Han dit Han Cheng ou Han Wang Cheng

Cheng roi de Han dit Han Cheng ou Han Wang Cheng

dimanche 2 octobre 2022, par ljallamion

Cheng roi de Han dit Han Cheng ou Han Wang Cheng (mort en 206 av. jc),

Dirigeant du royaume de Han

Carte du royaume des Hans vers 195 av. jcHan Cheng était un descendant de la famille royale de Hán [1] des Sept États en guerre. Il a vécu comme un roturier sous la dynastie Qin [2] après que son état natal fut conquis par Qin en 230 av. jc.

En 209 av. jc, lorsque des soulèvements ont eu lieu dans toute la Chine pour renverser la dynastie Qin, Han Cheng est allé rejoindre la force rebelle de Xiang Liang dans l’espoir de faire revivre son pays natal.

En chemin, il a rencontré Zhang Liang, un descendant d’une famille de bureaucrates de son état. Zhang Liang a réussi à persuader Xiang Liang de restaurer le royaume de Hán et Han Cheng fut nommé son dirigeant, Zhang servant de chancelier. Xiang Liang a également fourni des troupes à Han Cheng et lui a permis d’attaquer les garnisons Qin basées à Yingchuan [3] dans l’actuel Henan [4].

Après la chute de la dynastie Qin en 206 av. jc, Xiang Yu a divisé l’ancien Empire Qin en 18 royaumes. Han Cheng fut nommé Roi de Han. Quelques mois plus tard, Xiang Yu tua Han Cheng et le remplaça par Zheng Chang . Xiang Liang recommanda le roiXin de Han comme nouveau roi de Han à l’empereur Gaozu de Han.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Cheng, roi de Han/ Traduit par mes soins

Notes

[1] La dynastie Han régna sur la Chine de 206 av. jc à 220 apr. jc. Deuxième des dynasties impériales, elle succéda à la dynastie Qin (221 - 206 av. jc) et fut suivie de la période des Trois Royaumes (220 - 265). Fondée par Liu Bang, chef de guerre d’origine paysanne révolté contre la dynastie Qin, elle compta 28 empereurs.

[2] La dynastie Qin est la première dynastie impériale de la Chine, qui dure de 221 à 206 av. jc. C’est la conquête des six États issus de la chute de la dynastie Zhou par l’État de Qin, conquête unifiant de facto le pays, qui l’installe au pouvoir. Les 14 années de règne de son fondateur, Qin Shi Huang, le premier empereur de l’histoire de la Chine, et de son fils Qin Er Shi, représentent, malgré cette brièveté, un tournant capital dans l’histoire nationale

[3] La commanderie de Yingchuan était une commanderie chinoise de la période des Royaumes combattants à la dynastie Tang, située dans la province centrale moderne du Henan. Le nom faisait référence à la rivière Ying, qui coulait à travers son territoire. La commanderie a été établie par l’État de Qin après la conquête de Hán. Le siège était Yangdi, qui, selon la légende, était la capitale de Yu le Grand, et était la capitale de l’État de Han de l’époque des Royaumes combattants. Après l’établissement de la dynastie Hàn, il est devenu à l’origine Xin, le fief du roi de Hán. Cependant, Xin a rapidement été déplacé à Taiyuan, et la commanderie a été restaurée.

[4] Le Henan, autrefois Honan, est une province du centre-est de la Chine. Le Henan fut appelé Zhongzhou ce qui signifie littéralement « plaine centrale », ce nom est toutefois également appliqué à l’ensemble de la Chine. Le Henan, berceau de la civilisation chinoise ayant plus de 3 000 ans d’histoire, est resté un centre culturel, économique et politique de la Chine jusqu’il y a un millénaire.