Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Thégan

dimanche 28 août 2022, par ljallamion

Thégan (800-850)

 Prélat franc

Il est l’auteur des Gesta Hludowici imperatoris [1], une biographie de Louis le Pieux, empereur du Saint Empire, le fils et successeur de Charlemagne.

On connaît peu de choses sur la vie de Thégan. Il serait issu d’une noble famille franque de la région Rhin-Moselle. Ce qui est certain, c’est qu’il fut chorévêque [2] de Trèves [3] de 825 à sa mort, et probablement praepositus [4] du monastère de Saint-Cassius de Bonn [5]. Il fut également un bon ami de Walafrid Strabon , qui fut le premier éditeur de ses “Gesta Hludowici imperatoris” et qui divisa ces derniers en chapitres, comme il le fit pour “la Vita Karoli Magni d’Eginhard” [6].

Seuls quelques-uns de ses poèmes et une de ses lettres ont été conservés jusqu’à aujourd’hui. La lettre est adressée à un Hatton de la région rhénane de Kreuznach [7] et à une personne important dans l’effort de réconciliation entre Louis le Pieux et son fils Louis II de Germanie au milieu des années 830. On retrouve cette préoccupation de trouver un accord entre Louis et son fils dans ses Gesta Hludowici imperatoris.

Thégan écrit son histoire de Louis le Pieux, en 836-837. Le texte est sous forme narrative en latin vulgaire, comme jugé selon les standards de l’époque, écrit dans le but d’exhorter et fondé sur ses connaissances personnelles et sur ses discussions avec des amis.

Préfacés par un court prologue de Walafrid Strabon, les Gesta Hludowici imperatoris commencent par un compte-rendu de saint Arnoul de Metz, décrivant les vicissitudes des frères de Louis, et détaillent plus le règne de Louis durant les années 814-835.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Thegan of Trier »

Notes

[1] Les exploits de l’empereur Louis

[2] Nom masculin, du latin chorepiscopus, chorévêque signifie littéralement « évêque de la campagne ». Apparu dès les premiers siècles de l’ère chrétienne en Orient et 4ème et 5ème siècles en Occident, le chorévêque exerce dans les zones rurales les fonctions de l’évêque dont il dépend et qui siège toujours en ville. Alors qu’elle a disparu en Occident dès les 11ème et 12ème siècles, la dignité de chorévêque est aujourd’hui encore conférée, le plus souvent à titre honorifique, dans les Églises chrétiennes orientales unies ou non à l’Église catholique romaine.

[3] Le diocèse de Trèves est une Église particulière de l’Église catholique dans le land de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne. Trêves est la plus ancienne ville d’Allemagne et un diocèse également très ancien élevé au rang d’archidiocèse au 8ème siècle. L’archevêque est l’un des huit Prince-Électeurs de l’Empire. Devenu Français en 1796, il redevient diocèse par le Concordat de 1801, lors de la réorganisation des structures ecclésiastiques Françaises par Napoléon 1er et le pape Pie VII. Il est alors suffragant de l’Archidiocèse de Malines. Le Congrès de Vienne donne Trêves à la Prusse. Le diocèse devient alors et jusqu’à aujourd’hui diocèse suffragant de l’archidiocèse de Cologne. Son église cathédrale est la cathédrale Saint-Pierre de Trèves.

[4] Prévôt (religion) : Un prévôt est un titre hiérarchique : • Dans le cas d’un ordre religieux, il désigne le supérieur de cet ordre : par exemple le supérieur de la Congrégation des chanoines réguliers du Grand-Saint-Bernard. • C’est aussi la première dignité dans le cas du chapitre d’une cathédrale ou d’une collégiale (parfois désigné sous le titre de primicier).

[5] Bonn est une ville fédérale allemande située au bord du Rhin dans le sud du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à 25 km au sud de Cologne et 54 km au nord de Coblence. Bonn est aujourd’hui le deuxième siège du gouvernement fédéral. Entre 1949 et 1990, la ville était la capitale de la République fédérale d’Allemagne (Allemagne de l’Ouest). Depuis, elle a un statut de ville fédérale qui est unique dans le pays. Encore presque la moitié des ministères possèdent leurs sièges principaux à Bonn. La ville est également célèbre pour être le lieu de naissance de Ludwig van Beethoven.

[6] Vita Karoli Magni (La Vie de Charlemagne) est une œuvre écrite vers 830 par Éginhard, une personnalité proche de Charlemagne et de Louis le Pieux. C’est une source importante concernant Charlemagne, son règne et ses réalisations.

[7] Bad Kreuznach est une ville allemande. Elle est située sur la rivière Nahe. La ville et ses environs sont connus à l’échelle nationale et internationale pour leurs vins, en particulier des cépages blancs riesling, sylvaner et müller-thurgau.