Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Edward Pocock ou Pococke

Edward Pocock ou Pococke

lundi 8 août 2022, par ljallamion

Edward Pocock ou Pococke (1604-1691)

Orientaliste britannique

Fils d’un pasteur de Chieveley [1], il fait des études au Magdalen College [2] puis devient boursier du Corpus Christi College [3] en 1620.

Il débute en 1622 une analyse méthodique des langues orientales et publie en 1630 une édition de la version syriaque du Nouveau Testament [4].

Ordonné prêtre le 20 décembre 1629, chapelain des commerçants britanniques d’Alep [5] en Syrie, il y perfectionne sa connaissance de la langue arabe.

En 1636, il devient le premier professeur d’arabe d’Oxford [6]. Il voyage ensuite à Constantinople [7] où il reste 4 ans. A son retour, il est nommé professeur d’hébreu à Oxford.

Ses deux fils, Edward et Thomas, furent aussi des spécialistes des langues orientales.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011

Notes

[1] Chieveley est un village et une grande paroisse civile centrée à 3,5 miles (5,6 km) au nord de Newbury dans le Berkshire.

[2] Magdalen College, ou plus simplement Magdalen, est l’un des plus prestigieux collèges de l’université d’Oxford. Fondé en 1448 sous le nom de « Magdalen Hall » par William de Waynflete, évêque de Winchester, l’établissement reçut son nom définitif en 1458. La haute tour carrée qui domine le collège, dite « tour de Magdalen », est l’un des points de repère caractéristiques de la ville d’Oxford.

[3] Le collège Corpus Christi est un collège constitutif de l’université d’Oxford, créé en 1517 par Richard Fox, évêque de Winchester et conseiller du roi Henri VII.

[4] Le Nouveau Testament est l’ensemble des écrits relatifs à la vie de Jésus et à l’enseignement de ses premiers disciples qui ont été reconnus comme « canoniques » par les autorités chrétiennes au terme d’un processus de plusieurs siècles. La liste des textes retenus par l’Église pour former le Nouveau Testament a été fixée en 363 lors du Concile de Laodicée ; cependant, elle ne comprenait pas encore le texte de l’Apocalypse.

[5] Alep est une ville de Syrie, chef-lieu du gouvernorat d’Alep, le gouvernorat de Syrie le plus peuplé, situé dans le Nord-Ouest du pays. Pendant des siècles, Alep a été la ville la plus grande de la région syrienne et la troisième plus grande ville de l’Empire ottoman

[6] L’université d’Oxford est la plus ancienne université britannique. Elle figure parmi les plus prestigieuses universités du Royaume-Uni et du monde. La date de sa fondation n’est pas connue précisément. Les traces les plus anciennes d’une activité d’enseignement à Oxford datent de 1116 environ avec l’arrivée de l’écolâtre Thibaud d’Étampes. L’université a en fait vraiment commencé à se développer à partir de 1167, lorsque Henri II interdit aux étudiants anglais de suivre les cours de l’université de Paris.

[7] Constantinople est l’appellation ancienne et historique de l’actuelle ville d’Istanbul en Turquie (du 11 mai 330 au 28 mars 1930). Son nom originel, Byzance, n’était plus en usage à l’époque de l’Empire, mais a été repris depuis le 16ème siècle par les historiens modernes.