Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Olaf Feilan

mardi 21 juin 2022, par ljallamion

Olaf Feilan (vers 890-940)

Goði d’Islande

Carte des HébridesFils de Thorstein le Rouge, Jarl [1] de Caithness [2], et de son épouse Thurid Eyvindsdottir

Après la mort de son père Olaf est élevé par sa grand-mère Aude la Très-Sage, et il émigre avec elle en Islande [3], où ils établissent un domaine nommé Hvamm dans la région de Laxardal.

Olaf épouse une femme nommé Alfdis de Barra, vers 920 selon la Laxdæla saga [4] Aud aimait Olaf plus que quiconque, et souhaitait lui confier la succession de Hvamm après sa mort. Elle arrange les fiançailles d’Olaf avec Alfdis, et organise les festivités de noces pour la fin de l’été.

Elle meurt pendant les festivités qui durent 3 jours, mais la fête continue pour commémorer à la fois le mariage d’Olaf et la mort d’Aud. Le Landnámabók [5] relate brièvement le sujet, en déclarant simplement qu’elle est morte pendant la fête funéraire et qu’elle a prédit elle-même sa propre mort.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Olaf Feilan »

Notes

[1] Le jarl est en langue scandinave l’équivalent de comte ou de duc

[2] Caithness est un ancien comté et une région de lieutenance dans les Highlands du nord de l’Écosse, dont la capitale était la ville de Wick.

[3] L’Islande est un pays insulaire d’Europe du Nord situé dans l’océan Atlantique. Géographiquement plus proche du continent américain du fait de sa proximité avec le Groenland, le pays est rattaché culturellement et historiquement à l’Europe. Ayant pour capitale et pour plus grande ville Reykjavik. Île de l’océan Atlantique nord, située entre le Groenland et la Norvège, au nord-ouest des îles Féroé, l’Islande s’étend sur 102 775 km². Son relief, culminant à 2 109,6 m au Hvannadalshnjúkur, est assez montagneux, le centre de l’île constituant les Hautes Terres d’Islande désertiques et les côtes découpées par des fjords. Plus de 10 % de l’île est constituée de glaciers. L’Islande fut colonisée par les Vikings à partir du 9ème siècle, bien que vraisemblablement découverte auparavant par des moines irlandais connus sous le nom de papar. En 930, les chefs islandais décident de créer une assemblée commune, l’Althing, le plus vieux Parlement au monde. S’ensuit une longue période d’indépendance connue sous le nom d’État libre islandais, durant laquelle intervient notamment la christianisation de l’Islande. Cependant, dès 1220, des luttes internes connues sous le nom d’âge des Sturlungar affaiblissent le régime, qui s’effondre en 1262 lors de la signature du Vieux Pacte qui lie l’Islande au royaume de Norvège. Après la fin de l’Union de Kalmar en 1536, l’île passe sous domination danoise et l’Althing est abolie par le Roi en 1800.

[4] La Saga de Laxdæla, traduite en français par Régis Boyer sous le titre de « Saga des gens du Val-au-Saumon », est une œuvre littéraire médiévale écrite en norrois vers 1250. Elle fait partie des sagas des Islandais et raconte l’histoire de la famille de Ketill Au nez plat, un roi Vikings des Hébrides dont les descendants menés par sa fille Aude la Très-Sage émigrent en Islande. Le principal personnage est Hoskuld Dala-Kollsson un arrière-petit-fils de Ketill, mais le récit des aventures de ses descendants se poursuit jusqu’à l’époque du roi Olaf II de Norvège. L’histoire se focalise particulièrement sur un triangle amoureux entre Guðrún Ósvífrsdóttir, Kjartan Ólafsson and Bolli Þorleiksson. Kjartan et Bolli sont deux amis proches qui ont grandi ensemble mais leur amour pour Guðrún les ménera à la mort. La Saga de Laxdæla reste une œuvre populaire et appréciée pour sa poésie and son pathos.

[5] Le Landnámabók (littéralement : « le Livre de la Colonisation) est un manuscrit décrivant de manière très détaillée la découverte et la colonisation de l’Islande par les Scandinaves aux 9ème et 10ème siècles.