Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Albéric dit Albert d’Aix

Albéric dit Albert d’Aix

samedi 28 mai 2022, par ljallamion

Albéric dit Albert d’Aix

Chroniqueur allemand de langue latine ayant vécu au 12ème siècle-Chancelier et gardien de l’église d’Aix-la-Chapelle

Il rédigea entre 1125 et 1150, une importante chronique, sur la première croisade [1] et les États latins d’Orient [2] jusqu’en 1121, intitulée “Liber Christianæ expeditionis pro ereptione, emundatione, restitutione sanctæ Hierosolymitanæ ecclesiæ”, en 12 livres, les 6 premiers traitant de l’expédition.

Il n’a pas participé à la croisade et a tiré parti de comptes-rendus oraux ou écrits de pèlerins et de croisés revenant de l’expédition. Son récit, dont la valeur historique a été beaucoup débattue, a eu une influence considérable sur la formation de légendes autour de la croisade.

Guillaume de Tyr , quelques années plus tard, basa la première partie de son ouvrage sur le récit d’Albert.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Albert d’Aix/ Portail du Moyen Âge central/ Historien des croisades

Notes

[1] La première croisade s’est déroulée de 1096 à 1099 à la suite, entre autres, du refus intervenu en 1078 des Turcs Seldjoukides de laisser libre le passage aux pèlerins chrétiens vers Jérusalem. Cette croisade s’achève par la prise de Jérusalem et la création du royaume chrétien de Jérusalem.

[2] Les États latins ou francs d’Orient sont les fiefs que plusieurs chefs croisés se découpèrent au Levant puis dans l’empire byzantin. Quatre États furent créés au proche-Orient dans la foulée de la première croisade :

- le Comté d’Édesse, de 1098 à 1146 (liste des comtes)6 ;

- la principauté d’Antioche, de 1098 à 1268 (liste des princes)3 ;

- le comté de Tripoli, de 1102 à 1288 (liste des comtes)7 ;

- le royaume de Jérusalem, de 1099 à 1291 (liste des rois)8.

Près d’un siècle plus tard, Richard Cœur de Lion conquit l’île de Chypre sur un seigneur byzantin et donna l’île à Guy de Lusignan qui y fonda une monarchie : le royaume de Chypre de 1192 à 1489. À la fin des guerres byzantino-normandes de 1050-1185 fut fondé dans les îles Ioniennes : le comté palatin de Céphalonie et Zante, de 1185 à 1479. Lors de la prise de Constantinople, au cours de la quatrième croisade et par la suite, plusieurs États furent également fondés dans l’Empire byzantin.