Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eadberht II

jeudi 17 mars 2022, par ljallamion

Eadberht II

Roi de Kent

Il n’est connu que par 3 chartes. Il est le donateur dans 2 d’entre elles, qui datent de la période 762-764 et concernent l’abbaye Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Canterbury [1]. La troisième, datée de 762, est une donation effectuée par le roi Sigered qui concerne des terres à Rochester [2] ; il n’y apparaît que comme témoin. Il semble donc qu’Eadberht ait régné sur la moitié orientale du Kent [3], autour de Canterbury [4], aux côtés de Sigered, dont le domaine couvre la moitié occidentale du royaume, autour de Rochester.

Les deux chartes d’Eadberht II lui attribuent un règne ayant débuté en 725.

Eadberht II pourrait être le fils d’Æthelberht II, roi du Kent oriental qui est mort en 762, date à laquelle Eadberht commence à émettre des chartes

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de S. E. Kelly, « Æthelberht II (d. 762) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004

Notes

[1] L’abbaye Saint-Augustin de Cantorbéry est un monastère fondé par Augustin de Cantorbéry aux environs de 598 dans la ville britannique de Canterbury, en Angleterre, pour célébrer le succès de l’évangélisation de l’Angleterre du Sud. Les rois de Kent et les archevêques de Cantorbéry y sont enterrés. À partir de la conquête normande du 11ème siècle, elle devient une abbaye bénédictine jusqu’en 1538, lorsqu’elle est dissoute par le roi Henri VIII comme tous les autres monastères du pays.

[2] Rochester est une ville historique dans l’autorité unitaire de Medway dans le Kent, en Angleterre. Au point le plus bas de la rivière Medway, à environ 30 miles (50 km) de Londres.

[3] Le Kent est un royaume anglo-saxon fondé au 5ème siècle par les Jutes dans le sud-est de l’Angleterre. Il correspond approximativement au territoire occupé par le peuple celtique des Cantiaci avant la conquête romaine, et à l’actuel comté de Kent. C’est le premier royaume anglo-saxon converti au christianisme, et il atteint son apogée au début du 7ème siècle sous le roi Æthelberht.

[4] Canterbury, ou en français Cantorbéry, est une petite cité du Kent, dans l’extrémité sud-est de l’Angleterre, sur la rivière Stour, à 86,4 km de Londres. Ancienne capitale du royaume de Kent, elle est l’une des villes les plus anciennes du pays. Augustin de Cantorbéry convertit la ville, ainsi que le roi Æthelbert de Kent et en fait pour lui un siège épiscopal en 597. La ville devient rapidement le siège de l’archevêque primat d’Angleterre. Les neuf premiers archevêques sont canonisés, ainsi qu’Adrien de Cantorbéry. Les autres archevêques canonisés sont les saints Dunstan, Alphège, Anselme et Thomas Becket. La cité devient un grand centre de pèlerinage durant le Moyen Âge, ce qui inspira les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer. Depuis le 16ème siècle, la ville est le siège du chef spirituel de l’Église d’Angleterre et de l’anglicanisme.