Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Théodicius de Spolète

Théodicius de Spolète

dimanche 19 décembre 2021, par ljallamion

Théodicius de Spolète

Duc Lombard de Spolète de 763 à 773

La Rocca Albornoz et le Pont des tours à Spolète succède à Gisulf de Spolète au début de 763. Il prend pour la première fois le titre de duc de Spolète [1] à la place de celui de duc des Lombards.

Sur les 4 diplômes de Théodicius qu’il nous reste 3 sont émis du palais de Spolète et un de la cité de Rieti [2].

En 772 le roi Didier de Lombardie l’envoie avec le duc d’Ivrée [3] comme ambassadeur lors de l’élévation au pontificat d’Adrien 1er. Il est encore duc en septembre 773 mais dans les premier mois de 774 son successeur est en place.

Bien qu’il ait été souvent avancé qu’il soit mort lors du siège de Pavie en 773/774, il était toujours vivant le 9 juin 776, quand Charlemagne confirme les propriétés de l’abbaye de Farfa [4] à l’abbé Ingoald lors du règne de son successeur Hildebrand.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Costambeys, Marios. Power and Patronage in the Early Medieval Italy : Local Society, Italian Politics, and the Abbey of Farfa, c.700–900. Cambridge University Press : 2007.

Notes

[1] Le Duché de Spolète avait pour siège Spolète, une ville d’Ombrie en Italie centrale. Ayant conquis la Toscane et l’Ombrie, Alboin érigea ce pays en duché, dont la capitale fut Spolète, qui lui donna son nom. Faroald 1er, capitaine lombard, en reçut l’investiture des mains d’Alboin, en l’an 570, devenant un « dux » (duc). Spolète devint alors le siège d’un assez vaste duché, plus ou moins autonome par rapport aux rois lombards Authari et Agilulf. Siège d’un duché lombard, puis franc et d’une principauté assez importante, Spolète fut finalement incorporée aux États de l’Église en 1213.

[2] Rieti est une ville de la province du même nom dans le Latium en Italie. La ville se trouve dans une petite plaine, entourée par les Monts Réatins, dont le sommet le plus important est le Monte Terminillo ; elle est bordée par la rivière Velino.

[3] Ivrée est une ville de la ville métropolitaine de Turin dans le Piémont en Italie.

[4] L’abbaye Sainte-Marie de Farfa est un monastère bénédictin se trouvant à Fara in Sabina, Latium (Italie), à quelque 50 km de Rome. Très ancienne (fondée au 6ème siècle) l’abbaye eut une grande importance politique - et territoriale - au temps de Charlemagne (abbaye impériale) et un prestige intellectuel considérable tout au long de son histoire. Elle appartient à la fédération bénédictine du Mont-Cassin.