Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Vimalamitra

lundi 22 novembre 2021, par ljallamion

Vimalamitra

Maître indien du Dzogchen du 8ème siècle

Né en Inde occidentale il devint moine très jeune. Il reçut de Sri Singha en Chine et de Jnanasutra en Inde des enseignements du Dzogchen [1] Menngagde [2] du Vima Nyingthik .

Il séjourna ensuite dans le royaume d’Oddiyana [3] dans l’actuel district de Swat [4]. Il fut ensuite appelé par le roi Trisong Detsen au Tibet [5] où il travailla avec Padmasambhava et Vairotsana pour la diffusion du Dzogchen au Tibet.

Vimalamitra transmit à son disciple Nyak Jnanakumara l’ensemble du Vima Nyingthik.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Philippe Cornu, Longchenpa, la liberté naturelle de l’esprit (préface de Sogyal Rinpoché). Éditions du Seuil, coll. « Points. Sagesses » n° 66, Paris, 1994.

Notes

[1] Le Dzogchen est un ensemble d’enseignements et de techniques d’éveil spirituel du bouddhisme tibétain, basé sur des transmissions à l’origine ésotériques des courants bön (qui n’est cependant pas un courant bouddhiste), nyingmapa, et Drikung Kagyu, et adopté à titre personnel par de nombreux maîtres d’autres lignées comme les 5e, 13e et 14e dalaï-lama ; il a aussi inspiré le 3e Karmapa. Il est également connu sous le nom d’ati-yoga (yoga extraordinaire) ou Mahā-ati.

[2] Dans le bouddhisme tibétain et le Bon, Menngagde est le nom de l’une des trois divisions scripturaires et lignagères au sein de Dzogchen (Grande Perfection atiyōga). Dzogchen est lui-même le summum de la division en neuf fois de la pratique selon l’école Nyingma du bouddhisme tibétain. Menngagde se concentre sur rigpa. Le Menngagde ou « Classe d’instruction » des enseignements Dzogchen est divisé en deux parties : trekchö et tögel.

[3] L’Oddiyana est un petit royaume bouddhiste du 1er millénaire. centré sur la vallée de Swat, aujourd’hui dans le nord-ouest du Pakistan. L’Oddiyana joue un rôle central dans le bouddhisme vajrayāna car les Tibétains pensent qu’une grande partie de leurs principaux tantras proviennent de ce royaume. D’autre part, Padmasambhava, le fondateur du bouddhisme tibétain serait originaire d’Oddiyana.

[4] Swat est un district administratif de la province de Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan. Il est situé à 160 km d’Islamabad, la capitale du pays. Le chef-lieu du district de Swat est Saidu Sharif, mais la ville principale de la vallée est Mingora. Il doit son nom à la rivière Swat et à sa vallée dont le district constitue la partie amont. Swat était un État princier (l’État de Swat) au sein de la province de la Frontière-du-Nord-Ouest, jusqu’à sa dissolution en 1969.

[5] Le Tibet est une région de plateau située au nord de l’Himalaya en Asie, habitée traditionnellement par les Tibétains et d’autres groupes ethniques (Monbas, Qiang et Lhobas) et comportant également une population importante de Hans et de Huis. Le Tibet est le plateau habité le plus élevé de la planète, avec une altitude moyenne de 4 900 m. Au 7ème siècle, le Tibet unifié est fondé par Songtsen Gampo, qui crée par la guerre un vaste et puissant empire, qui, à son apogée, s’étend sur une bonne partie de l’Asie y compris certaines parties de la Chine