Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Haraldsson dit Magnus II de Norvège

Haraldsson dit Magnus II de Norvège

vendredi 29 octobre 2021, par ljallamion

Haraldsson dit Magnus II de Norvège (vers 1048-1069)

Roi de Norvège de 1066 à 1069

Armoiries de la Norvège (source : Damian Szczepaniak, Szczepan1990)Fils aîné de Harald III de Norvège. Il est identifié avec le fils du roi de Norvège évoqué par les chroniques d’Irlande [1] qui utilise vers 1057/1058 les troupes de Dublin [2] alors sous le contrôle de Diarmait mac Mail na mBo roi de Leinster [3] et des Hébrides [4] pour tenter d’intervenir en Angleterre afin d’appuyer le Comte de Mercie [5] AElfgar qui avait été banni. Les Annales Cambriae [6] précisent par ailleurs que Magnus fils d’Harald est aidé dans son entreprise par Gruffydd  roi des Bretons.

Après la mort de son père, il règne seul le premier hiver, puis conjointement avec Olaf III de Norvège , son frère pendant deux hivers. Magnus II se réserve la partie septentrionale du pays et Olaf III de Norvège l’orientale. Le roi Sven II de Danemark tente de reprendre la guerre contre la Norvège et les deux royaumes procèdent à une levée générales d’hommes. Des émissaires s’entremettent et la paix est rétablie.

Selon la Saga consacrée à son père Magnus II, attrape l’ergotisme reste alité quelque temps et meurt dès le 27 ou 28 avril 1069 à Trondheim [7] où il est inhumé

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Claus Krag, « Magnus 2 Haraldsson »

Notes

[1] Les Chroniques d’Irlande est le nom moderne donné à une présumée collection d’annales ecclésiastiques, ayant enregistré les événements en Irlande entre les années 432 et 911. Plusieurs annales anciennes, existant encore maintenant, rapportent les événements dans le même ordre et avec des mots identiques jusqu’en 911, date à partir de laquelle elles poursuivent des narrations différentes.

[2] Le comté de Dublin est la circonscription administrative de la République d’Irlande qui contient la ville de Dublin, capitale et plus grande ville de la République d’Irlande, ainsi que les comtés de Dun Laoghaire-Rathdown, Fingal et Dublin Sud. Le comté de Dublin correspond peu ou prou à l’ancien royaume de Dublin du royaume viking en Irlande.

[3] Le Leinster est une des quatre provinces traditionnelles de l’Irlande. Recouvrant la partie orientale de l’île

[4] Les Hébrides sont un archipel du Royaume-Uni. Situé au sud de la mer d’Écosse, cet archipel comprend les Hébrides intérieures et les Hébrides extérieures, séparées par la mer des Hébrides et le Little Minch. Ces îles ont une longue histoire de peuplement remontant au Mésolithique et leurs cultures ont été successivement influencées par les peuples de langues celtiques, nordiques et anglophones.

[5] Comte de Mercie est un titre de noblesse du royaume d’Angleterre au xie siècle.

[6] Les Annales Cambriae sont un ensemble, compilé à partir de diverses sources, de chroniques galloises, rédigées en latin à St David’s, dans le royaume de Dyfed, au plus tard au 10ème siècle. Malgré leur nom, les Annales Cambriae ne traitent pas seulement du pays de Galles, mais également d’événements survenus en Irlande, en Cornouailles, en Écosse et en Angleterre, voire au-delà.

[7] Trondheim autrefois Nidaros, est une ville norvégienne située dans le comté du Sør-Trøndelag, dont elle constitue le centre administratif. La ville est fondée par le roi viking Olaf Tryggvason en 997 et baptisée du nom Nidaros. Le site est choisi en raison de ses conditions favorables, tant pour l’installation d’un port que pour la défense du site. Renommée Trondheim à la fin du Moyen Âge, la ville est le siège de l’archevêché de Nidaros depuis 1152.