Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Théophane de Byzance

Théophane de Byzance

dimanche 26 septembre 2021, par ljallamion

Théophane de Byzance

Historien de langue grecque de la fin du 6ème siècle

L'Empire Byzantin vers 550Il était l’auteur d’une “Histoire” en dix livres couvrant les règnes des empereurs Justin II et Tibère Constantin. Cet ouvrage est perdu, mais fait l’objet du codex 64 de la Bibliothèque de Photius [1].

Ce dernier signale qu’en introduction, Théophane mentionnait un autre livre qu’il avait consacré au règne de Justinien, mais qui, apparemment, était déjà perdu au 9ème siècle. Le résumé donné dans le codex 64 contient deux éléments importants : d’une part l’histoire de l’introduction de l’élevage du ver à soie à Byzance [2], sous le règne de Justinien, par un Perse qui avait visité la Chine et en avait fait sortir des œufs cachés dans une canne creuse ; d’autre part l’une des premières mentions historiques de Turcs (Tourkoi), installés à l’est du Don [3], et qui envoyèrent une ambassade à Justin II au début de son règne

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Théophane de Byzance/ Portail du monde byzantin/ Portail de l’historiographie/ Catégories : Historien byzantin

Notes

[1] La Bibliothèque ou Myriobiblos, œuvre de Photios, patriarche de Constantinople entre 858 et 886, est une collection de 280 notices (appelées traditionnellement « codex », parfois au pluriel « codices ») sur des textes littéraires de genres variés lus par le recenseur. L’ouvrage fut commencé vers 843. La longueur des « codices », très variable, va de la simple mention d’un nom d’auteur avec un titre à une analyse de plusieurs dizaines de pages. Ils traitent des auteurs, du contenu des textes, du jugement porté par Photios sur eux, et comprennent souvent des citations plus ou moins longues. Selon Karl Krumbacher, c’est « le plus important ouvrage d’histoire littéraire du Moyen Âge »

[2] Byzance est une ancienne cité grecque, capitale de la Thrace, située à l’entrée du Bosphore sous une partie de l’actuelle Istanbul. La cité a été reconstruite par Constantin 1er et, renommée Constantinople en 330, elle est devenue la capitale de l’Empire romain, puis de l’Empire romain d’Orient et enfin de l’Empire ottoman à partir de 1453 date de la prise de la ville par les Turcs. Elle fut rebaptisée Istanbul en 1930.

[3] Le Don autrefois appelé Tanaïs, est un des principaux fleuves de Russie. Il prend sa source près de Toula au sud de Moscou et parcourt un peu moins de 2 000 km avant de se jeter dans la Mer d’Azov.