Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Triệu Trọng Thy dit Trọng Thủy

Triệu Trọng Thy dit Trọng Thủy

mardi 15 juin 2021, par ljallamion

Triệu Trọng Thy dit Trọng Thủy

Prince du pays Nam Viet

Carte du royaume des Hans vers 195 av. jcFils du mandarin [1] Qin Triệu Đà dit Zhao Tuo , il fut envoyé comme émissaire au roi du Vietnam [2] et reçut la main en mariage de My Châu, fille unique d’An Dương Vương.

Mais elle trahi son père avec le père de son mari, menant à la chute de la forteresse de Cổ Loa [3] à Triệu Đà.

Dans la légende, An Dương Vương s’est enfui avec sa fille, ne sachant pas qu’elle était une traîtresse, mais après avoir traversé une rivière avec une tortue dorée, lui a dit : L’ennemi est assis juste derrière toi ! et il l’a tuée. Le prince Trọng Thủy arrive immédiatement après et ne découvre nulle part le corps de sa femme bien-aimée et de son beau-père, tire son épée et se tue, afin de rester avec sa femme pour toujours dans l’éternité.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Trọng Thủy/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Mandarin est le terme occidental utilisé pour désigner un haut fonctionnaire lettré et éduqué dans la tradition de Confucius, mis au service de l’Empereur de Chine, à l’issue d’une sélection rigoureuse et très limitative des meilleurs candidats. Pendant 1 300 ans, entre les années 605 et 1905, la haute administration impériale, tant centrale que provinciale, est tenue par une caste recrutée sur la base de concours extrêmement difficiles ; les examens impériaux. Les mandarins et le modèle qu’ils ont fait naître, le mandarinat, apparaissent comme le parangon de tous les systèmes de bureaucraties d’État, à la tête desquels sont des hauts fonctionnaires de carrière, recrutés au mérite intellectuel et littéraire, formés techniquement à l’administration et constitués en élites étatiques reproduites et fermées. Il a également existé des mandarins dans certains états sinisés voisins, notamment au Viêt Nam.

[2] alors connu sous le nom d’Âu Lạc

[3] Cô Loa Citadelle est un important peuplement fortifié et de site archéologique dans l’ actuelle Hanoi de Dong Anh district, environ 17 kilomètres au nord de l’ actuelle Hanoi, dans le nord de la plaine supérieure du fleuve Hong. Diverses reliques de la culture Phung Nguyen de l’âge du bronze et de la culture Dong Son ont été trouvées à Cổ Loa, bien qu’elle ait été plus tard établie comme capitale du royaume d’Au Lạc au 3ème siècle avant notre ère (environ 257 avant notre ère). Ce pourrait être le premier centre politique de la civilisation vietnamienne.