Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Robert III de Hesbaye

Robert III de Hesbaye

jeudi 8 avril 2021, par ljallamion

Robert III de Hesbaye (mort avant 834)

Noble franc de la famille des Robertiens

Cartes du début du 9ème siècle des 4 comtés de Hasbania (aujourd'hui Hesbaye), mentionnées dans le traité de 870 de Meerssen.Fils de Robert II de Hesbaye , il est attesté comme comte de Worms [1] et d’Oberrheingau [2] en 812-816.

Il épousa Waldrade, fille du comte Adrien d’Orléans , nièce d’Hildegarde, femme de Charlemagne, sœur d’Eudes d’Orléans et tante d’Ermentrude d’Orléans, femme de Charles II le Chauve.

Son fils Robert le Fort hérita de ses comtés en 836

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Pierre Riché, Les Carolingiens, une famille qui fit l’Europe, Paris, Hachette, coll. « Pluriel », 1983 (réimpr. 1997), 490 p. (ISBN 2-01-278851-3)

Notes

[1] Worms est une ville et un arrondissement d’Allemagne, située dans le Land de Rhénanie-Palatinat, sur la rive gauche du Rhin et le sud-ouest du pays. Worms est bien connu comme Nibelungenstadt et Lutherstadt ainsi que pour son Dom ; elle est un de trois romanischen Kaiserdome avec ceux de Mayence et de Spire. Pour les Juifs, Worms est aussi connu comme un des anciens centres de la culture ashkénaze en Allemagne. Ville au passé prestigieux, Worms fut, avec Spire et Mayence, une résidence impériale des bords du Rhin. Worms aurait été la capitale des Burgondes. En 1074, la ville obtient une exemption des droits de douane et devient ainsi une ville libre d’Empire. En 1096, se déroule dans la ville un pogrom anti-juif mené par les croisés d’Emich de Flonheim. Après s’être réfugiés auprès de l’évêque, 800 juifs sont massacrés et certains sont obligés de se convertir au christianisme. Une diète d’Empire, réunie par Henri IV, a lieu à Worms en 1076 et proclame la déchéance du pape Grégoire VII. Une alliance défensive entre Philippe de Souabe et Philippe Auguste est signée à Worms en 1198. En 1122, y est signé un concordat qui met fin à la querelle des Investitures. En 1495, une nouvelle diète y a lieu, convoquée cette fois Maximilien, au cours de laquelle l’impôt d’Empire est introduit. Martin Luther y est convoqué par l’empereur Charles Quint, le 17 avril 1521, au cours d’une nouvelle diète.

[2] Le Rheingau, ex Unterrheingau, est une petite région de l’Allemagne au nord du Rhin, entre Wiesbaden et Rüdesheim am Rhein près de Francfort, connue pour ses vins et ses paysages grandioses. Politiquement et culturellement, la Rheingau appartient à la Hesse.