Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Cyneheard

jeudi 19 novembre 2020, par ljallamion

Cyneheard (décédé en 786)

Principales localités du Wessex anglo-saxon.Frère de Sigeberht, brièvement roi de Wessex [1]. Sigeberht fut déposé en 757 avec l’accord du Witan [2]. Cynewulf de Wessex fut désigné comme roi.   En 786, Cynewulf voulut chasser Cyneheard. Cynewulf se rendit chez une dame de Merantune. Cyneheard et ses hommes encerclèrent Cynewulf, qui combattit bravement et le blessa avant de se faire tuer. Les événements suivants, décrits dans la Chronique anglo-saxonne [3], sont un classique de la loyauté des guerriers et il a été suggéré qu’ils pourraient être une histoire traditionnelle plutôt qu’un rapport strictement exact.   Le Atheling [4] a immédiatement offert la vie aux hommes de Cynewulf contre des récompenses, dont aucun d’entre eux acceptèrent, mais continuèrent à se battre ensemble contre lui, jusqu’à ce que tous furent morts, à l’exception d’un otage britannique, et il fut gravement blessé par le roi.

Les thanes [5] qui étaient derrière l’assassinat du roi, se rendirent à l’endroit ou il fut tué.   Les portes de la ville, furent cependant verrouillées contre eux, ils essayèrent de les forcer ; mais le roi leur promis de l’argent et des terres, s’ils lui accordaient le royaume ; leur rappelant que leurs proches étaient déjà avec lui et qu’ils ne l’abandonnerait jamais. A quoi ils répondirent ne pouvait leur être plus cher que leur seigneur, et qu’ils ne suivraient jamais son meurtrier.

Le meurtre de Cynewulf est placé par des historiens modernes, à Marten [6], un hameau du comté de Wiltshire [7]. On a également considéré qu’il avait eu lieu à Merton [8], dans le Surrey [9].

Cyneheard est enterré au monastère d’Axminster [10].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Cyneheard the Ætheling/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Le Wessex est l’un des royaumes fondés par les Anglo-Saxons en Angleterre durant le Haut Moyen Âge. Il s’étend sur une partie du sud-ouest de la Grande-Bretagne, entre la Domnonée à l’ouest, la Mercie au nord et les royaumes de Kent, de Sussex et d’Essex à l’est. Au IXe siècle, le Wessex est le dernier royaume anglo-saxon à résister aux invasions vikings.

[2] Le Witenagemot (également appelé Witan) était une institution politique dans l’Angleterre anglo-saxonne entre approximativement les 7ème et 11ème siècles. Le nom witenagemot dérive du vieil anglais « rencontre de sages ». C’était une assemblée des personnalités les plus importantes et les plus puissantes du royaume, et incluait les membres du haut clergé, les comtes (earls) et les barons (thegns). Ce mot est à rapprocher du mot scandinave Þing (thing) qui désignait une assemblée des notables locaux ou du mot AlÞing qui désignait le premier parlement islandais, ce qui laisse à penser que les peuples germaniques partageaient tous les mêmes origines. Le witan trouve ses origines dans les assemblées gothiques organisées pour assister aux dons royaux de terre. Avant l’unification de l’Angleterre, au 9ème siècle, des witans existaient individuellement pour les royaumes d’Essex, de Kent, de Northumbrie, de Sussex et de Wessex. Même après que le Wessex devint le pouvoir dominant en Angleterre en supplantant les autres royaumes, des witans locaux continuèrent de s’organiser jusqu’en 1065.

[3] La Chronique anglo-saxonne est un ensemble d’annales en vieil anglais relatant l’histoire des Anglo-Saxons. Le manuscrit original est probablement rédigé dans le royaume de Wessex sous le règne d’Alfred le Grand, à la fin du 9ème siècle. De multiples copies sont distribuées aux monastères d’Angleterre et ensuite mises à jour indépendamment les unes des autres.

[4] Ætheling, atheling ou etheling est un terme anglo-saxon désignant les princes d’une famille royale susceptibles d’être élus rois.

[5] Thane était le titre donné à un fonctionnaire royal local dans l’Ecosse orientale médiévale, équivalent au fils d’un comte, qui était à la tête d’une unité administrative et socio-économique connue sous le nom de thanedom.

[6] Grafton est une paroisse civile du Wiltshire, en Angleterre, dans la vallée de Pewsey, à environ 11 km au sud-est de Marlborough. Marten est l’un des nombreux sites possibles pour le meurtre de Cynewulf de Wessex en 786, et l’un des nombreux sites suggérés pour la bataille de Marton en 871, dans laquelle AEthelred de Wessex a subi une défaite par l’ armée viking

[7] Wiltshire est un comté cérémonial du sud-ouest de l’Angleterre. Il est bordé par les comtés d’Hampshire, Dorset, Somerset, Gloucestershire, Oxfordshire et Berkshire. Son chef-lieu administratif est Trowbridge, située à l’ouest du comté. Le comté est renommé pour les pierres de Stonehenge, l’énorme cromlech d’Avebury et la cathédrale de Salisbury.

[8] Merton est une ancienne paroisse qui était d’abord à Surrey, mais depuis 1965 comme Merton Priory un quartier de Londres

[9] Le Surrey est un comté du sud-est de l’Angleterre au sud du Grand Londres, qui fait partie des Home Counties et avoisine aussi le Kent, le Sussex de l’Est, le Sussex de l’Ouest, le Hampshire et le Berkshire. Sa capitale traditionnelle est la ville de Guildford, bien que son conseil de comté se trouve à Kingston upon Thames

[10] Le monastère d’Axminster était un monastère situé dans le Devon, en Angleterre. Cyneheard l’Ætheling a été enterré dans la cathédrale.