Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Mars (mythologie)

dimanche 8 novembre 2020, par ljallamion

Mars (mythologie)

Personnage de la mythologie romaine-Dieu de la guerre

Dieu de première importance dans la Rome antique en tant que père de Romulus et de Remus, fondateur et protecteur de la cité. Mars jouait un rôle équivalent chez d’autres peuples du Latium [1] et au-delà, notamment chez les Sabins [2], les Samnites [3] et les Osques [4].

Il fait partie de la triade précapitoline [5] en compagnie de Jupiter et Quirinus [6].

Il est identifié à l’Arès des Grecs, mais le caractère et la dignité de Mars diffèrent de manière fondamentale de celle de son homologue, qui est souvent traité avec mépris et effroi dans la littérature grecque.

Mars est le plus important des dieux de la guerre honorés par les légions romaines. Son culte connaît deux moments forts, au mois de mars et en octobre, début et fin de la saison guerrière.

Les Romains avaient nommé le premier mois de l’année en son honneur, qui coïncidait avec le retour des beaux jours et la reprise de la guerre après l’hiver. Par la suite, janvier, mois d’élection des magistrats, a été convenu comme commencement de la nouvelle année. Mars est devenu le troisième, et c’est ainsi que décembre, étymologiquement le dixième mois, est devenu le douzième.

Mars est aussi le dieu responsable de la fertilité des cultures , ce qui lui donne une importance toute particulière dans la Rome antique.

Dieu du printemps car c’est à la fin de l’hiver que commencent les activités guerrières et dieu de la jeunesse parce que c’est elle qui est employée dans les guerres.

Mars passe pour le fils de Jupiter et de Junon . Les poètes latins lui donnent cependant une autre origine : jalouse de ce que Jupiter avait mis au monde Minerve sans sa participation, Junon avait voulu, à son tour, concevoir et engendrer. La déesse Flore lui indiqua une fleur qui croissait dans les campagnes d’Olène en Achaïe [7], et dont le seul contact produisait ce merveilleux effet. Grâce à cette fleur, elle devint mère de Mars. Elle le fit élever par Priape , de qui il apprit la danse et les autres exercices du corps, préludes de la guerre.

Il serait l’époux de Bellone , ou son père, et il est le père de Romulus et de Remus. Il a eu une aventure remarquée avec Vénus la femme de Vulcain qui lui donna Harmonia [8], et les jumeaux Phobos [9], et Deimos [10] qui accompagnaient leur père sur le champ de bataille. La liaison de Mars et Vénus se termina brusquement selon l’interprétation grecque du mythe d’Arès et Aphrodite.

La plupart des légendes connues concernant le dieu Mars sont une adaptation romaine des aventures du dieu grec Arès.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Portail de la mythologie romaine/ Grands Dieux romains

Notes

[1] Le Latium, ou officiellement Lazio en italien, est une région d’Italie centrale. Sa capitale est Rome. Elle est délimitée par la Toscane, l’Ombrie, les Abruzzes, le Molise, la Campanie et la mer Tyrrhénienne. Le Latium est habité depuis le 2ème millénaire av. jc par les Latins qui subissent la domination étrusque. Pour lutter contre celle-ci, ils ont formé la Ligue latine, qui comprenait une trentaine de cités, dont Albe. Au 4ème siècle av. jc, le Latium fut soumis par Rome et ses habitants devinrent des citoyens romains.

[2] Les Sabins sont un peuple d’Italie établi au nord-est de Rome a l’époque archaïque, au sud des Ombriens. Il s’agit d un peuple indo-européen, du groupe osco-ombrien. Ils sont célèbres pour leur bravoure, la simplicité de leurs mœurs et leur grand respect de la religion. De nombreuses traditions romaines, relatives en particulier aux institutions religieuses, indiquent qu’un élément sabin est présent aux premiers temps de Rome, dû sans doute à l’assimilation plutôt qu à la conquête. Selon une tradition familiale, la gens Claudia était une famille sabine qui, à une époque reculée, s était installée à Rome avec l accord des Romains.

[3] Les Samnites sont des tribus sabelliennes établies dans le Samnium (région montagneuse d’Italie centrale) du 7ème à la fin du 3ème siècle av. jc.

[4] Les Osques ou Opiciens étaient un peuple de l’Italie ancienne dont l’origine reste inconnue et qui ont occupé la partie méridionale de la péninsule. Leur nom d’Opsci vient du nom de la déesse de la fertilité Ops. Établis en Campanie pré-romaine vers la fin du 5ème siècle av. jc, ils adoptent l’alphabet étrusque et pendant le 5ème siècle av. jc. ils sont soumis par les Samnites Ils seront avec eux, incorporés à la République romaine après la bataille de Sentinum à la suite des guerres samnites.

[5] La triade précapitoline (ou triade archaïque) est un groupe de trois divinités autour desquelles s’organisait la religion romaine archaïque. Cette triade aurait été composée de Jupiter, Mars et Quirinus, sa composition correspondant aux trois fonctions indo-européennes. Cette structure n’était plus clairement identifiable à l’époque républicaine, et elle ne fut redécouverte qu’à partir de traces littéraires et d’autres témoignages. Ce groupement de trois dieux, remontant aux plus anciennes origines de Rome, aurait été ensuite remplacé, après la période étrusque, par la triade capitoline (Jupiter, Junon, Minerve).

[6] Romulus divinisé

[7] L’Achaïe est une ancienne région de la Grèce antique, située au nord-ouest de la péninsule du Péloponnèse. C’est aussi un actuel district régional de la périphérie de Grèce-Occidentale dont le chef-lieu est Patras. Cette région s’étend sur plus de 6 000 km², depuis le cap Avgo à l’est jusqu’au cap Araxos à l’ouest, du golfe de Corinthe jusqu’à la frontière avec Élis et l’Arcadie d’une part, et Sicyone d’autre part.

[8] l’Harmonie

[9] la Crainte

[10] la Terreur