Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ying Fusu dit Fu Su

vendredi 23 octobre 2020, par ljallamion

Ying Fusu dit Fu Su (mort en 210 av. jc)

Prince héritier de Qin shi huang

L'empire Qin après l'unification et les conquêtes du règne de Qin Shi Huangdi, vers 210 av. jc. Victime d’une falsification des dernières volonté de son père, le Premier Empereur, il se suicida pour lui obéir en 210 av. jc.

Dans le véritable testament de son père, il était le véritable successeur au trône de l’empire et non son frère cadet Huhai dit Qin Er Shi.

Avant la mort de son père, il avait été exilé le long de la Grande Muraille [1] pour lutter contre les Xiongnu [2], en réponse à une querelle qu’il avait eu avec son père au sujet des lettrés confucéenes et de l’autodafé des classiques.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Fu Su Portail du monde chinois/ Catégorie : Dynastie Qin

Notes

[1] La Grande Muraille est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et à plusieurs endroits entre le 3ème siècle av. jc et le 17ème siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C’est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme à la fois en longueur, en surface et en masse. Populairement, on désigne sous le nom de « Grande Muraille » la partie construite durant la dynastie Ming qui part de Shanhaiguan sur le territoire de la ville de Qinhuangdao dans la province du Hebei à l’Est pour arriver à Jiayuguan dans la province du Gansu à l’Ouest. Sa longueur varie selon les sources. Selon un rapport de 1990, la longueur totale des murs serait de 6 259,6 km.

[2] Xiongnu, ou Hunnu, est une confédération de peuples nomades vivant en Mongolie, en Transbaïkalie et en Chine du Nord. Xiongnu est le nom que leur ont donné les Chinois dans l’Antiquité.