Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ealhmund

mercredi 16 septembre 2020, par ljallamion

Ealhmund

Roi de Kent en 784

Ealhmund est l’un des rois les plus obscurs de l’histoire du Kent [1]. Il semble avoir succédé à Ecgberht II . L’unique trace contemporaine de son existence est une charte généralement datée de 784, par laquelle il fait don de terres à Sheldwich [2] à Wihtred, l’abbé du monastère de Reculver [3].

Dès l’année suivante, le roi Offa de Mercie agit dans le Kent comme s’il ne s’agissait que d’une province de son propre royaume, et le Kent ne recouvre son indépendance qu’en 796, avec Eadberht Præn .

Deux versions de la Chronique anglo-saxonne [4] font de cet Ealhmund le père du roi de Wessex [5] Ecgberht, qui règne de 802 à 839. Les historiens modernes acceptent pour la plupart cette identification, malgré les questions qu’elle soulève quant à la manière dont le fils d’un roi de Kent a pu monter sur le trône du Wessex.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de D. P. Kirby, The Earliest English Kings, Routledge, 2000 (ISBN 0-415-24211-8).

Notes

[1] Le Kent est un royaume anglo-saxon fondé au 5ème siècle par les Jutes dans le sud-est de l’Angleterre. Il correspond approximativement au territoire occupé par le peuple celtique des Cantiaci avant la conquête romaine, et à l’actuel comté de Kent. C’est le premier royaume anglo-saxon converti au christianisme, et il atteint son apogée au début du 7ème siècle sous le roi Æthelberht.

[2] Sheldwich est un village et une paroisse civile du Kent, en Angleterre. Il est situé dans le centre du comté, à 5 km au sud de la ville de Faversham et à 15 km à l’ouest de Canterbury, à proximité des North Downs.

[3] Reculver est un village du Kent, en Angleterre. Il est situé sur la côte nord du comté, à environ 5 km à l’est de Herne Bay. Administrativement, il relève du district de la Cité de Canterbury. Reculver prospère au Moyen Âge, autour d’une abbaye fondée en 669, mais elle périclite au fur et à mesure que le Wantsum se bouche. L’érosion côtière cause également de nombreux dégâts, et le village est presque entièrement abandonné vers la fin du 18ème siècle.

[4] La Chronique anglo-saxonne est un ensemble d’annales en vieil anglais relatant l’histoire des Anglo-Saxons. Le manuscrit original est probablement rédigé dans le royaume de Wessex sous le règne d’Alfred le Grand, à la fin du 9ème siècle. De multiples copies sont distribuées aux monastères d’Angleterre et ensuite mises à jour indépendamment les unes des autres.

[5] Le Wessex est l’un des royaumes fondés par les Anglo-Saxons en Angleterre durant le Haut Moyen Âge. Il s’étend sur une partie du sud-ouest de la Grande-Bretagne, entre la Domnonée à l’ouest, la Mercie au nord et les royaumes de Kent, de Sussex et d’Essex à l’est. Au IXe siècle, le Wessex est le dernier royaume anglo-saxon à résister aux invasions vikings.