Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ida de Bernicie

dimanche 16 août 2020, par ljallamion

Ida de Bernicie (mort en 559/560)

Roi de Bernicie de 547 environ à sa mort

On lui attribue la construction du château de Bamburgh [1]. La tradition, rapportée dans la Chronique anglo-saxonne [2], le fait fils d’Eoppa, ancêtre traditionnel de toute la royauté anglo-saxonne, équivalent du dieu Odin .

Le nombre et les noms de ses fils ne sont pas connus clairement. La source la plus ancienne, la Historia Brittonum [3] de Nennius, donne le nom de sa reine et de 14 fils.

Sa succession fut assurée par Glappa .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ida de Bernicie/ Portail des Anglo-Saxons/ Catégorie : Monarque de Northumbrie

Notes

[1] Le château de Bamburgh est situé dans le comté de Northumberland, en Angleterre, sur la côte de la mer du Nord, près du village de Bamburgh. Le château est érigé sur une longue arête rocheuse parallèle à la côte et qui émerge du cordon dunaire longeant le rivage. Cette crête rocheuse est longue d’environ 180 mètres et domine la grève d’une trentaine de mètres. La face de cette barre rocheuse est quasiment à pic côté terre tandis que ses pentes du côté du rivage sont moins abruptes mais néanmoins très prononcées. Il s’agit donc d’un site naturellement très fortifié, favorable à l’implantation d’un château. De celui-ci, la vue porte au loin tout au long de la côte, vers le sud-est jusqu’au petit port de Seahouses et, vers le nord-ouest, jusqu’à l’île de Lindisfarne.

[2] La Chronique anglo-saxonne est un ensemble d’annales en vieil anglais relatant l’histoire des Anglo-Saxons. Le manuscrit original est probablement rédigé dans le royaume de Wessex sous le règne d’Alfred le Grand, à la fin du 9ème siècle. De multiples copies sont distribuées aux monastères d’Angleterre et ensuite mises à jour indépendamment les unes des autres.

[3] L’Historia Brittonum est un ouvrage ayant trait à l’histoire de l’île de Bretagne, et notamment à celle du pays de Galles. Il est très difficile à dater, dans la mesure où il s’agit de juxtaposition de textes de différentes époques. Mais on peut considérer que le plus ancien date du 9ème siècle, et le plus récent du 11ème siècle.