Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jean de Césarée

dimanche 16 août 2020, par ljallamion

Jean de Césarée

Un des premiers représentants de l’orthodoxie néo-chalcédonienne

Peu avant l’accession de Justin 1er sur le trône de Constantinople [1].

Son œuvre majeure, Défense du concile de Chalcédoine [2], composée vers 515, est connue par la réfutation qu’en a faite Sévère d’Antioche. On lui attribue aussi divers ouvrages théologiques de cette époque

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jean de Césarée Portail des chrétiens d’Orient/ Catégories : Théologien byzantin

Notes

[1] Constantinople est l’appellation ancienne et historique de l’actuelle ville d’Istanbul en Turquie (du 11 mai 330 au 28 mars 1930). Son nom originel, Byzance, n’était plus en usage à l’époque de l’Empire, mais a été repris depuis le 16ème siècle par les historiens modernes.

[2] Le concile de Chalcédoine est le quatrième concile œcuménique et a eu lieu du 8 octobre au 1er novembre 451 dans l’église Sainte Euphémie de la ville éponyme, aujourd’hui Kadıköy, un quartier chic de la rive asiatique d’Istanbul. Convoqué par l’empereur byzantin Marcien et son épouse l’impératrice Pulchérie, à partir du 8 octobre 451, le concile réunit 343 évêques dont 4 seulement viennent d’Occident.