Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Enguerrand 1er de Ponthieu

Enguerrand 1er de Ponthieu

dimanche 2 février 2020, par ljallamion

Enguerrand 1er de Ponthieu (mort vers 1045)

Avoué de Saint-Riquier-Comte de Ponthieu

Carte du comté de Ponthieu et de ses alentours en 1180.Fils d’ Hugues 1er d’Abbeville , avoué de Saint-Riquier [1] et de Forest-Moutier [2], châtelain d’Abbeville [3] et seigneur de Ponthieu [4] et de Gisèle dite Gisèle de France , fille d’Hugues Capet.

Il devait encore être enfant quand il succéda à son père car il n’est mentionné pour la première fois qu’en 1026. Son tuteur devait être son oncle Enguerrand, abbé de Saint-Riquier.

À sa majorité, il se révéla être un habile chef de guerre. En 1033, allié au comte Baudouin IV de Flandre, il combat le comte Baudouin II de Boulogne et le tue lors d’un affrontement. Il se marie avec la veuve du comte, Adélaïde de Frise , fille d’ Arnould de Frise occidentale , et de Luitgarde de Luxembourg , et, pour ne pas être d’un statut inférieur à son épouse, prend le titre de comte.

En 1031 ou 1032, Enguerrand, devant faire face aux ambitions de Gilbert de Brionne, comte d’Eu [5] qui a envahi le Vimeu [6], subit une cuisante défaite. Mais bien que Gilbert de Brionne soit un parent proche du duc de Normandie, Enguerrand se rapprochera du duc par la suite.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Pierre Bauduin, La Première Normandie (xe-xie siècles), Caen, Presses Universitaires de Caen,‎ 2004, 474 p. (ISBN 2-84133-145-8)

Notes

[1] L’abbaye de Saint-Riquier se trouve à Saint-Riquier dans la Somme. Les origines de sa fondation restent obscures. En 1131 elle est incendiée par Hugues III de Campdavaine, comte de Saint-Pol. Entre 1257 et 1292, d’importants travaux sont entrepris à l’initiative de l’abbé Gilles de Machemont, qui fait élever notamment les arcades du chœur et une partie du transept actuel.

[2] L’abbaye de Forest-Montiers est une ancienne abbaye de moines bénédictins qui était située sur le territoire de l’actuelle commune de Forest-Montiers dans la Somme en Picardie. Fondée en 640, l’abbaye fut supprimée en 1767, après 1 127 années d’existence. L’abbaye, dédiée à Notre-Dame, abritait des moines de l’ordre des Bénédictins. Puissance foncière et politique, elle possédait la plupart des terres du village. En 798, Charlemagne réunit les monastères de Forest-Montiers et Saint-Riquier afin qu’ils ne formassent plus qu’un, régi par un seul abbé, comme cela avait été le cas auparavant. Trente chanoines étaient présents en 831. Ils possédaient trois riches églises placées sous l’invocation de Marie, Saint-Pierre et Saint-Riquier. À la fin du 10ème siècle, Hugues Capet enleva Forest-Montiers aux moines de Centule. Suivant une bulle du pape Innocent IV, l’abbé de Forest-Montiers avait droit d’absolution sur l’abbé de Saint-Riquier. Guy de Ponthieu, petit-fils d’Hugues Capet, mort le 20 octobre 1100, fut abbé à Forest-Montiers

[3] Abbeville est une commune française, sous-préfecture du département de la Somme. Ancienne capitale du Ponthieu, elle faisait partie de la province de Picardie. En 992, Hugues Capet fait fortifier la ville et la donne à sa fille, Gisèle, lors de son mariage avec Hugues 1er comte de Ponthieu qui résidait alors à Montreuil.

[4] Le comté de Ponthieu est un ancien pays de France dont la capitale était Abbeville et la principale place-forte Montreuil. À l’époque du Duc Guillaume, le comté était borné par l’Artois à l’orient, la Normandie à l’occident, y compris le pays de Caux et le comté d’Eu. Au midi, se trouvaient le bailliage et le pays d’Amiens et le Boulonnois au septentrion (avant 960, par démembrement du comté de Flandre).

[5] Le comté d’Eu était l’un des comtés constitutifs du duché de Normandie.

[6] Le Vimeu est une région naturelle de France, située à l’ouest de l’actuelle région Picardie et délimitée par deux vallées, celle de la Bresle au sud et celle de la Somme au nord. Il est arrosé par la Vimeuse, petit affluent de la Bresle.