Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hugh ou Hugues

jeudi 5 septembre 2019

Hugh ou Hugues

Comte de Toulouse-de Nîmes-de Quercy et d’Albi

Fils de Raymond IV de Toulouse ou Raymond (III) de Toulouse , comte de Toulouse [1] et probablement petit-fils de Raymond Pons.

Le Codex de Roda [2] le mentionne en 992 comme Ucus episcopus [3] et informe qu’il est mort à la chasse.

En 961 dans le testament de Raymond II de Rouergue , un Hugh est appelé neveu ou petit-fils.

Dans le testament du codicile de sa grand-mère Garsenda, il est Ugoni comite nepoti meo [4].

La question de savoir quand il est passé du comte à évêque est également sans réponse, si ce sont les mêmes personnes.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Hugh, Count of Toulouse/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Le comté de Toulouse est un ancien comté du sud de la France, dont le titulaire était l’un des six pairs laïcs primitifs. Le comté de Toulouse est créé en 778 par Charlemagne, au lendemain de la défaite de Roncevaux, afin de coordonner la défense et la lutte contre les Vascons et intégré dans le royaume d’Aquitaine, lorsque celui-ci est créé trois ans plus tard.

[2] Le codex Roda ou Meyá est un manuscrit médiéval qui représente une source unique de détails sur le royaume de Navarre et ses principautés voisines. On pense que le codex date de la fin du 10ème siècle, bien que des ajouts aient été ajoutés au 11ème siècle. Il a été compilé en Navarre, peut-être à Nájera, écrit en minuscule visigothique à plusieurs mains avec des notes marginales cursives.

[3] Evêque Hugh

[4] Count Hugh, mon petit-fils (ou neveu)