Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > François de Luxembourg (évêque)

François de Luxembourg (évêque)

mardi 12 mars 2019, par ljallamion

François de Luxembourg (évêque) (né ap. 1487-1509)

Évêque de Saint-Pons-de-Thomières de 1502 à 1509-Évêque du Mans de 1507 à 1509

François de Luxembourg (évêque) est inhumé dansLa cathédrale Saint-Julien du Mans.Membre de la maison de Luxembourg Saint-Pol [1], fils de François de Luxembourg , vicomte de Martigues [2] et de Louise de Savoie fille unique de Janus de Savoie , comte de Genève [3].

Il est destiné à l’Église et en 1502 il est désigné comme évêque de Saint-Pons-de-Thomières [4]. En 1507 son oncle le cardinal Philippe de Luxembourg se démet en sa faveur de l’évêché du Mans [5] l’un des nombreux bénéfice ecclésiastiques qu’il contrôlait.

Il est consacré par son oncle 18 avril 1507. Sous son bref épiscopat est publiée la Coutume du Maine. Il suit son oncle le cardinal en Italie lorsque ce dernier y est envoyé par le roi Louis XII pour tenter une ultime négociation avec le pape Jules II, mais il meurt âgé d’environ 22 ans à Rome le 9 septembre 1509.

Son oncle Philippe se fait alors immédiatement re-attribuer l’évêché du Mans et celui de Saint-Pons-de-Thomières. Le corps de François de Luxembourg est ramené en France et il est inhumé dans la cathédrale Saint Julien du Mans [6].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de catholic-hierarchy.org Bishop : François de Luxembourg

Notes

[1] La maison de Luxembourg est une branche cadette de la maison de Limbourg, issue du second mariage de Waléran III, duc de Limbourg avec Ermesinde 1ère, comtesse de Luxembourg.

[2] Martigues est une commune française des Bouches-du-Rhône en Provence, également connue sous le surnom de « Venise provençale ». Elle s’étend sur les rives de l’étang de Berre et sur le canal de Caronte.

[3] Le comté de Genevois désignait autrefois l’une des principautés du Saint Empire. Son territoire s’étendait aux terres autour de la cité de Genève, correspondant approximativement au canton homonyme et à la province actuelle du Genevois. Le comté est acheté, en 1401, par le comte voisin, Amédée VIII de Savoie.

[4] Diocèse créé par bulle du pape Jean XXII en date du 18 février 1317, suite au détachement du diocèse de Narbonne. Le diocèse est supprimé en 1790.

[5] Le diocèse du Mans est une église particulière de l’Église catholique en France. Il a été érigé canoniquement au 5ème siècle.

[6] La cathédrale Saint-Julien est un édifice religieux situé dans la ville du Mans, dans la Sarthe. Elle est le symbole du diocèse et de l’évêché du Mans où siège l’évêque de la ville. Elle est l’un des plus grands édifices de l’époque gothique-romane de France et un cas unique dans l’Ouest. Elle est un témoignage médiéval du style architectural du gothique angevin. La cathédrale du Mans a subi maintes constructions et reconstructions depuis sa fondation. Commencée vers 1060 par l’évêque Vulgrin, elle fut achevée sous sa forme actuelle vers 1430. Elle aurait dû être encore agrandie vers 1500, mais le manque de moyens fit se résigner les autorités religieuses de l’époque. Située sur la butte du Vieux-Mans, l’édifice possède une tour culminant à 64 mètres qui en fait l’édifice le plus haut de l’agglomération mancelle et dominant ainsi le Pays du Mans.