Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 18ème siècle en France > Premier voyage en montgolfière

Premier voyage en montgolfière

dimanche 3 septembre 2017, par ljallamion

Premier voyage en montgolfière

Ascension captive d'une montgolfière (Jean-François Pilâtre de Rozier) dans les jardins de la papère Réveillon, le 19 octobre 1783. Dessin de Claude-Louis DesraisLe 21 novembre 1783, François Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlandes s’envolent à bord d’un ballon à air chaud. Ils sont les premiers hommes qui échappent à la pesanteur terrestre.

Pilâtre de Rozier, professeur de physique et chimie à Reims, a déjà réussi une ascension le 15 octobre précédent à bord d’un ballon captif et s’est élevé à 26 mètres.

Devant l’Académie des Sciences, les 2 aéronautes s’élèvent cette fois jusqu’à 960 mètres au-dessus du château de la Muette*, à l’ouest de Paris. Après un vol de 20 minutes, le ballon atterrit paisiblement sur la Butte aux Cailles*. L’idée d’utiliser un ballon rempli d’air chaud pour s’affranchir des lois de la pesanteur a été envisagée l’année précédente par les frères Étienne et Joseph de Montgolfier, papetiers à Annonay, d’où le nom de montgolfière qui sera donné à ces ballons. Joseph Montgolfier s’essaie d’abord à faire monter jusqu’au plafond des ballons de taffetas remplis d’air chaud. Puis, le 5 mai 1783, devant les notables d’Annonay, lors des états généraux du Vivarais*, il lâche un ballon en toile et papier de 11 mètres de diamètre, préalablement rempli d’air chaud au-dessus d’un feu de paille. L’engin s’élève à 2.000 mètres avant de rapidement retomber. Le 19 septembre 1783, les choses se corsent.

Avec le concours du fabricant de papiers peints Réveillon, Étienne de Montgolfier lâche un ballon à air chaud, le Martial, dans la cour du château de Versailles.

Sous le regard bienveillant de Louis XVI et de la cour, la nacelle emporte un canard, un coq et un mouton, premiers passagers aériens de l’Histoire. Elle monte à 480 mètres avant de retomber en douceur dans la forêt de Vaucresson, à 1700 mètres de son lieu de départ. Les animaux, à l’exception du coq, survivent à l’aventure. Les frères Montgolfier sont prêts pour renouveler l’expérience avec des cobbayes humains. C’est chose faite le 21 novembre.

Le 26 août 1785, Jean-Pierre Blanchard traverse la Manche à bord d’un ballon, de Douvres à Calais.

Malgré leur succès, les montgolfières ne serviront qu’au divertissement et, plus tard, au repérage des positions militaires. L’une d’elles fera sensation à la bataille de Fleurus en 1794.