Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Lycurgue (Thrace)

dimanche 9 avril 2017, par ljallamion

Lycurgue (Thrace)

Personnage de la mythologie grecque-Roi des Édoniens de Thrace

Lycurgue s'apprête à frapper Ambrosia, qui se transforme en pied de vigne, mosaïque grecque de Délos, fin du 2ème siècle av. jcFils de Dryas. Il est le héros d’une légende racontée, dans l’Iliade, par Diomède .

Quand Dionysos encore enfant traverse ses terres, il l’assaille sur le mont Nysa [1] et met en fuite les hyades [2] qui escortent le dieu. Il coupe les vignes sacrées, traces du passage du dieu. Dionysos, pour lui échapper, doit plonger dans les flots où il est recueilli par Thétis. Zeus punit Lycurgue de sa démesure en l’aveuglant. Lycurgue meurt peu après.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Lycurgue (Thrace)/ Portail de la mythologie grecque/ Roi mythique de Thrace

Notes

[1] Le lieu montagneux où les nymphes Hyades auraient élevé le jeune Dionysos, le « Zeus de Nysa »

[2] Dans la mythologie grecque, les Hyades sont les nymphes des pluies. Elles passent, selon les sources, pour les filles d’Atlas et d’Éthra ou et Pléioné, ou d’Hyas et de Béotie, ou d’Océan, ou de Mélissé, ou de Cadmilos, ou d’Érechthée. Les sources divergent sur leur nombre (deux, trois, cinq, sept ou beaucoup plus) et sur leur nom (on retient généralement : Ambrosie, Clééia, Coronis, Dioné, Eudore, Ésylé, Polyxo, Phaéo, Phésyle, etc.). Elles furent les nourrices de Zeus à Dodone. Après la naissance de Dionysos, elles portèrent le jeune dieu sur le mont Nysa et le remirent à Ino. Zeus les transporta ensuite au ciel pour les soustraire à la colère d’Héra.