Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Giovanni Paolo Paladino

Giovanni Paolo Paladino

vendredi 21 août 2015

Giovanni Paolo Paladino (mort avant mai 1565)

Compositeur et luthiste italien de la Renaissance

D’origine milanaise, actif à Lyon au milieu du 16ème siècle. Mise à part son origine milanaise, les seules données sûres dont on dispose sur sa vie concernent son séjour lyonnais, qui commence au plus tard en 1549 et finit à sa mort, avant septembre 1565.

C’est à Lyon qu’il publie les deux tablatures [1] qui portent son nom, en 1549 et 1553 ; là aussi il est loué par le poète lyonnais Guillaume de La Teyssonnière dans “ses Amoureuses occupations” de 1555.

Il semble n’avoir été qu’un musicien amateur. Les archives lyonnaises révèlent plusieurs actes qui le nomment « millanois demeurant à Lyon », « marchand millanois », « joueur d’instrument millanois » ou « marchand frequentant les foyres de Lyon ».

Il était donc essentiellement marchand, et probablement bien intégré aux nombreuses colonies italiennes établies à Lyon (Milanais, Lucquois, Florentins, Vénitiens...).

Il achète le 9 décembre 1553 un domaine composé d’une maison avec cour, un jardin, une terre et une vigne sur les bords de Saône, dans la paroisse Saint-Vincent dans le quartier de Serin, et trois ans plus tard il est en procès avec le vigneron à qui il avait confié sa vigne.

Giovanni Paolo Paladino meurt sans héritiers avant mai 1565, puisqu’on connaît à cette date “une Sentence pour Monsieur le procureur du Roy contre les créanciers et prétendant droict sur les biens de feu Paule Paladin, à savoir des marchands des nations florentine, milanaise, allemande et autres, sans compter plusieurs créanciers particuliers.”

Les biens saisis de Paladino furent finalement acquis au roi Charles IX, qui en fit don le 30 novembre 1566 au sieur de Cazault, maître d’hôtel du duc d’Orléans, et à un membre de la famille Strozzi, maître d’hôtel ordinaire du roi.

Giovanni Paolo Paladino est probablement apparenté à un autre luthiste, Antoine François Paladin , identifié à Lyon vers 1562.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Giovanni Paolo Paladino/ Portail de la musique classique/ Compositeur italien du XVIe siècle

Notes

[1] En musique, une tablature est un système de notation d’une pièce instrumentale indiquant, sur une représentation schématisée des parties d’un instrument, les doigtés et le rythme. Les informations qu’elle contient sont différentes de celle de la partition de musique au sens ou la tablature prend en compte les spécificités de l’instrument et qu’elle permet soit de simplifier l’exécution soit d’informer l’interprète sur l’utilisation précise de l’instrument, par exemple avec quels doigts de la main droite il faut lever ou rabattre la corde ou les cordes à faire sonner. Elle est notamment utilisée pour la notation musicale de la guitare, de l’accordéon diatonique, de la batterie ou du piano. Depuis le Moyen Âge et avant, elles ont varié selon les instruments et les pays, et l’on trouvait essentiellement des tablatures pour claviers, pour luths et pour chant.