Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Renaud de Vendôme

lundi 2 février 2015

Renaud de Vendôme

Évêque de Paris de 991 à 1016-Comte de Vendôme de 1005 à 1016

Fils de Bouchard 1er le Vénérable et d’Élisabeth Le Riche, dame de Sceaux et de Larchant, comtesse de Corbeil

Hugues Capet le nomme chancelier de France [1] en 988, puis évêque de Paris en 991. L’avènement de Robert II le Pieux en 996, l’écarte du pouvoir et diminue son influence au Conseil Royal. Il séjourne de plus en plus dans le Vendômois, et succède à son père en 1005.

Il est à l’origine de nombreux défrichements en forêt de Gâtines [2], où il fonda plusieurs villages, Prunay [3], Villedieu, Ferrière, Monthodon où il fait construire une église en l’honneur de Saint-Étienne, près de la Chartre il fait bâtir Villedieu ; Gastineau, Houssay.

Vers 1005, Renaud concède aux chanoines de Notre-dame de Paris l’autel de Saint-Méry [4].

Renaud aurait fait don du village de Larchant [5] au chapitre de Notre-dame de Paris, confirmé par une charte du pape Jean XVIII le 2 décembre 1006. Cet acte sur parchemin est cependant qualifié de douteux.

Le 17 mai 1008, il est présent au synode d’évêques que le roi fit tenir à Chelles [6].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Dominique Barthélemy, La Société dans le comté de Vendôme : de l’an mil au xive siècle, Paris, Fayard,‎ 1993,

Notes

[1] Le chancelier de France est un important personnage de l’Ancien Régime, il est le second officier de la couronne, puis le premier, en 1627, avec la suppression du connétable et de l’amiral de France.

[2] La forêt de Gastines était située entre le nord de la Touraine et la vallée du Loir vendômois. Elle a été défrichée à partir du 11ème siècle, notamment à partir des prieurés implantés par les moines des abbayes de Tours et de Vendôme.

[3] autrefois Ville-l’Évêque

[4] L’église Saint-Merri (ou Saint-Merry) est une église catholique située à proximité du centre Georges-Pompidou au croisement de la rue Saint-Martin et de la rue de la Verrerie (au 76) dans le 4ème arrondissement de Paris. Le nom de Saint-Merri viendrait de l’abbé Saint-Médéric, mort en l’an 700, canonisé puis rebaptisé saint Merri par contraction. Les restes de ce saint reposent toujours dans la crypte de l’église.

[5] Larchant est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Larchant se trouve dans le Parc naturel régional du Gâtinais français. Son finage est un des plus vastes du canton de la Chapelle la Reine et s’étend sur des terroirs variés et originaux, aux confins du pays de Bière.

[6] L’abbaye de Chelles est une ancienne abbaye royale autrefois située à Chelles, en France.