Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jean IV d’Harcourt

vendredi 16 janvier 2015, par ljallamion

Jean IV d’Harcourt (mort en 1346)

Comte d’Harcourt-Chevalier, vicomte de Châtellerault et de Saint-Sauveur-le-Vicomte-Seigneur de Vierzon, d’Aarschot en Brabant, d’Elbeuf, de Brionne, de Lillebonne, de Bolbec, de Montgommery, de Gravençon, d’Osmonville

Bataille de Crécy entre les français et les anglais lors de la Guerre de Cent Ans. Extrait d'un manuscrit du 15ème siècle des chroniques de Jean Froissart (Bibliothèque Nationale de France).Fils de Jean III d’Harcourt dit le Tort , baron d’Harcourt, et d’Alix de Brabant, dame d’Aarschot. Il épouse le 22 juin 1315 Isabeau de Parthenay, dame de Vibraye, de Bonnétable.

Il assiste au sacre de Philippe VI à Reims le 29 mai 1328 et participe à la victoire de Cassel [1] en 1328.

Aux côtés de Louis de Clermont, duc de Bourgogne, Pierre de Chappes, évêque de Chartres, Jean de Marigny , évêque de Beauvais et Jean II de Tancarville, Jean IV d’Harcourt fait ensuite partie de l’ambassade envoyée par Philippe VI à Londres afin de négocier durant l’hiver 1331-1332 l’hommage d’Édouard III pour la Guyenne.

Voulant s’assurer le soutien d’un des principaux défenseurs des libertés normandes, le roi Philippe VI fait ériger la baronnie d’Harcourt en comté en 1338.

Le comte d’Harcourt participe avec son fils Jean V, à la campagne d’Amiens en 1339, accompagné de 8 chevaliers bannerets, 13 chevaliers bacheliers et de 37 écuyers. En 1345, il est nommé capitaine de Rouen.

Fidèle au roi de France, il trouve la mort lors de la bataille de Crécy en 1346, alors que son propre frère, Geoffroy d’Harcourt, maréchal d’Angleterre, est l’un des chefs de l’armée anglaise victorieuse.

Le roi Édouard III d’Angleterre le fait enterrer avec les honneurs, ainsi que tous les chevaliers français de haut rang, dans l’église de Montreuil.

Geoffroy d’Harcourt, pris de remords à la vue de la mort de son frère, quitte alors le camp anglais et se présente au Louvre pieds nus et vêtu d’une robe de bure devant le roi Philippe VI de France afin d’implorer son pardon qui lui est accordé.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Georges Martin, Histoire et Généalogie de la Maison d’Harcourt, 1994

Notes

[1] La bataille de Cassel s’est déroulée le 23 août 1328 à proximité de la ville de Cassel dans le nord de la France entre l’armée du roi de France Philippe VI de Valois et les milices flamandes menées par Nicolaas Zannekin, petit propriétaire foncier de Lampernisse dans la châtellenie de Furnes (Belgique actuelle).

Répondre à cet article