Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Philippe-Guillaume d’Orange

Philippe-Guillaume d’Orange

lundi 8 décembre 2014

Philippe-Guillaume d’Orange (1554-1618)

Portrait du prince Philip William d'Orange par Michiel Janszoon van Mierevelt (Rijksmuseum Amsterdam)Né à Buren [1], fils de Guillaume d’Orange-Nassau, héritier de la principauté d’Orange qui était alors une enclave dans le sud-est de la France.

Alors que son père était engagé dans la rébellion des provinces septentrionales des Pays-Bas espagnols, il fut pris en otage à l’Université de Louvain [2] par le duc d’Albe à l’âge de 13 ans et fut envoyé en Espagne pour conclure ses études.

Demeuré catholique, il fut tenu à l’écart de la rébellion et demeura fidèle à la couronne d’Espagne. Il poursuivit ses études à l’université d’Alcalá de Henares [3].

Il épousa Éléonore de Bourbon Condé .

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Philippe Guillaume d’Orange/ Portail des Pays-Bas/ Prince d’Orange

Notes

[1] Buren est une ville et une commune néerlandaise, en province de Gueldre.

[2] L’université catholique de Malines qui deviendra ensuite l’université catholique de Louvain (en latin, Universitas catholica Lovaniensis, en néerlandais Katholieke Universiteit Leuven) est une université belge, fondée à Malines le 8 novembre 1834 puis installée solennellement le 1er décembre 1835 à Louvain, ville au riche passé universitaire qui fut le siège de quatre universités différentes : d’abord le Studium Generale Lovaniense (1425-1797) et le Collegium Trilingue fondé en 1517, ensuite l’université d’État de Louvain (1817-1831).

[3] L’université d’Alcalá de Henares, quelquefois désignée comme La Complutense, était une université située à Alcalá de Henares, fondée en 1499 par le cardinal Francisco Jiménez de Cisneros. Elle fut transférée à Madrid en 1836 sous le nom d’Universidad Central, puis d’Université complutense de Madrid.