Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Caius Julius Caesar Strabo dit Caius Julius Caesar III

Caius Julius Caesar Strabo dit Caius Julius Caesar III

mardi 3 décembre 2013

Caius Julius Caesar Strabo dit Caius Julius Caesar III (vers 135 av. jc-85 av. jc)

Pièce de Caius Julius Caesar

Fils de Caius Julius Caesar II, il fut questeur en 99 ou 98 av. jc, et préteur en 92. Partisan de Marius, qui est marié avec sa sœur Julia. En 91, il est gouverneur en Asie et devient très riche. Il vécut dans une modeste demeure dans la Subure [1], un quartier populaire situé entre le Viminal [2] et l’Esquilin [3].

Il se maria avec Aurelia Cotta , membre d’une famille consulaire.

Il meurt à Pise de cause naturelle en 85 av.jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail de la Rome antique/ Personnalité politique de la Rome antique/ Caius Julius Caesar (préteur)

Notes

[1] Subure ou Suburre est un quartier pauvre et populeux de la Rome antique, situé au nord du Forum entre le Viminal et l’Esquilin, qui s’étendait au pied et sur les pentes du Viminal et du Quirinal et longeait les Forums impériaux. Il se trouve de nos jours dans le rione de Monti. Le quartier de Subure se trouvait dans le prolongement de l’Argiletum ou voie de l’Argilète perpendiculaire à la Via Sacra (Voie sacrée), la rue la plus animée de la ville avec ses libraires, se dirigeant vers le Nord, pour conduire vers ce quartier populaire de mauvaise réputation, l’un des bas-fonds les plus sordides de Rome et l’un des plus célèbres de toute l’Antiquité, où est pourtant né et a été élevé Jules César dans une maison assez modeste

[2] Le Viminal est, avec le Capitole, une des deux plus petites des 7 collines de Rome, se prolongeant au sud-est pour joindre l’Esquilin. Il est séparé du Cispius au sud-est par la vallée traversée par le Vicus Patricius, et du Quirinal au nord-ouest par une autre vallée. C’est une langue de terre d’environ 700 mètres de long.

[3] L’Esquilin (en latin : Esquilinus1) est l’une des sept collines de Rome, à l’est de la ville. Elle se présente comme un plateau avec trois légères élévations