Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Francesco Primaticcio dit Le Primatice

Francesco Primaticcio dit Le Primatice

mardi 15 janvier 2013, par ljallamion

Francesco Primaticcio dit Le Primatice (1504-1570)

Peintre, architecte et sculpteur italien

Il part à 22 ans pour Mantoue, la cité de Frédéric II de Gonzague. Il y devient l’assistant de Giulio Romano, l’un des plus puissants héritiers de Raphaël. En 1532, il arrive comme substitut de Guilio Romano auprès de François 1er, à qui il présente les modèles de son maître pour la Tenture de Scipion l’Africain. Le roi de France envoie alors Primatice à Bruxelles superviser la transcription de ces petits patrons à l’échelle définitive. La destinée du peintre bolognais est dès lors liée à celle des derniers Valois.

Il retrouve à la cour de France un autre italien, Rosso Fiorentino, arrivé en 1530 sur la recommandation de l’Arétin. Fontainebleau est alors un centre artistique en pleine effervescence. Sous la direction du Florentin, une vaste équipe d’artistes œuvre à la décoration de la galerie François 1er, tandis que Primatice est en charge de celle des appartements royaux. La mort soudaine de Rosso en 1540 laisse le champ libre à Primatice.

Il fut un des maîtres incontestés de l’École de Fontainebleau, le premier à mettre en scène la Cour. Il imagine fêtes et mascarades, multiplie les décors intérieurs mais aussi dans le jardin du château de Fontainebleau comme le pavillon de Pomone, la fontaine d’Hercule et la grotte des Pins.

Au cours de séjours réguliers en Italie, il fait venir des œuvres antiques ou leurs moulages et importe les dernières inventions du maniérisme italien.

Sous le règne d’Henri II, les réalisations se multiplient dans le domaine de la sculpture funéraire, il dirige Nicolò dell’Abate, dans la décoration de la Salle de Bal. Nommé surintendant des bâtiments, il consacre principalement ses dernières années au monument funéraire d’Henri II et à la rotonde des Valois à Saint-Denis.