Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Galilée

dimanche 23 décembre 2012

Galilée (1564-1642)

Galilée premier mathématicien de l'université de Pise

Né à Pise il est le fils de Vincenzo Galilée et de Giulia Ammannati. Il étudia à Pise, où il obtint la chair de mathématiques de 1589 à 1592. Il fut alors nommé à l’université de Padoue, où il resta jusqu’en 1610. Pendant ces années il effectua des études et des expériences en mécanique, et construisit un thermoscope. Il conçu et construit une boussole géométrique et militaire, et écrit un manuel qui décrit comment utiliser cet instrument. En 1594 il obtint le brevet pour qu’une machine s’élève des niveaux de l’eau. Il a inventé le microscope, et construit un télescope avec lequel il fait des observations célestes. En 1610 il est nommé premier mathématicien de l’université de Pise. Il étudia Saturne et a observa les phases de Venus.

En 1611 il va à Rome et devient un membre du “dei Lincei d’Accademia” et observe les taches solaires. En 1612 il commence à rencontrer une opposition sérieuse à sa théorie du mouvement de la terre. En 1614, le père Tommaso Caccini dénonce les avis de Galilée sur le mouvement de la terre, les jugeant incorrects. Galilée alla donc allé à Rome, où il se défend mais, en 1616, il fut averti par le Cardinal Bellarmino qu’il ne pourrait pas défendre l’astronomie de Copernic parce que celle-ci allait à l’encontre de la doctrine de l’église. En 1622 il écrit le “Saggiatore” qui fut approuvé et édité en 1623. En octobre 1632 il fut convoqué par le Saint Siège qui condamna Galilée pour qu’il abjure solennellement sa théorie. Il fut envoyé en exil à Sienne et en décembre 1633, il lui fut permis de se retirer à sa villa de Arcetri. Son état de santé diminuait et en 1638 il était complètement aveugle. Galilée est mort à Arcetri le 8 janvier 1642.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité, issu du dictionnaire d’histoire universelle, le petit mourre édition Bordas 2004 p 529