Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Quintus Caecilius Metellus Numidicus

Quintus Caecilius Metellus Numidicus

vendredi 1er novembre 2013 (Date de rédaction antérieure : 28 juillet 2011).

Quintus Caecilius Metellus Numidicus (mort vers 91 av.jc)

Général et homme politique romain, Consul en 109 av.jc

carte de la Numidie

Il appartenait à une des plus puissantes familles nobles de l’époque, les Caecilii Metelli. Il commanda les forces romaines contre Jugurtha, roi de Numidie [1], en Afrique du Nord, prenant les villes numides de Zama [2] et Thala [3]. En 107, il fut relevé de son commandement au profit de Caius Marius, qui était son adjoint. Au cours des années suivantes, il devint un adversaire politique de Marius, qui le proscrivit et l’exila.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Consul de la République romaine/ Portail de la Rome antique/ Quintus Caecilius Metellus Numidicus

Notes

[1] La Numidie est d’abord un ancien royaume berbère, qui alterna ensuite entre le statut de province et d’état vassal de l’Empire romain. Elle est située sur la bordure nord de l’Algérie moderne, bordé par la province romaine de Maurétanie, de nos jours l’Algérie et le Maroc, à l’ouest, la province romaine d’Afrique, la Tunisie, à l’est, la mer Méditerranée vers le nord , et le désert du Sahara vers le sud. Ses habitants étaient les Numides.

[2] Zama Regia dite parfois Zama Maior, ou Zama est une ville antique d’origine numide, rattachée ultérieurement à la Proconsulaire romaine, située en Tunisie actuelle. Zama fut le théâtre d’une bataille célèbre entre Romains et Carthaginois en 202 avant l’ère chrétienne, où l’armée romaine conduite par Scipion l’Africain, et alliée à l’armée numide de Massinissa, a écrasé définitivement l’armée d’Hannibal, mettant fin à la deuxième Guerre punique.

[3] Thala est une ville de l’ouest de la Tunisie située dans la région montagneuse de la dorsale tunisienne, à 250 kilomètres de la capitale Tunis, 50 kilomètres de Kasserine et 25 kilomètres à la frontière algéro-tunisienne. Elle est surtout connue pour son important site archéologique.