Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Les Mongols aux portes de l’Europe

Les Mongols aux portes de l’Europe

lundi 29 octobre 2012, par ljallamion

Les Mongols aux portes de l’Europe

les invasions Mongols au 13ème siècle

Le 11 avril 1241, les Mongols remportent une éclatante victoire sur les troupes hongroises du roi Bela IV, en un lieu appelé Mohi. L’Europe est à leur merci. En France, c’est l’époque heureuse de Saint Louis. On compose le Roman de la Rose et le roi songe à construire la Sainte Chapelle.

Sous l’égide de Gengis Khan, un chef plus que quinquagénaire, les Mongols de la steppe asiatique s’étaient lancés quelques années plus tôt à la conquête du monde, de la Chine aux portes de l’Europe. Peu après la mort de Gengis Khan, le général Subotai âgé de 60 ans se dirige vers l’Occident avec une armée de 150.000 hommes. Une partie de l’armée marche sur l’Ukraine et ravage la région. Celle-ci ne s’en remettra jamais. Une autre partie des Mongols brûle Cracovie, principale ville de Pologne.

C’est alors que, prenant la mesure du danger, le roi de Hongrie, Béla IV, rassemble en hâte ses forces. Il se porte au-devant des Mongols mais ses hommes sont presque tous massacrés et lui-même prend la fuite. Forts de leur victoire, les Mongols ravagent les régions du Danube avec un raffinement de cruauté. Incendies, viols et égorgements systématiques, pratique des « boucliers humains ». Ils poussent des pointes jusqu’aux abords de Vienne et de l’Adriatique. Là-dessus arrive la nouvelle de la mort du grand khan Ogodaï dans la lointaine Mongolie. Pressés de prendre part à la succession, les chefs se retirent avec leurs armées. L’Europe occidentale, inconsciente du malheur auquel elle a échappé, est sauvée.