Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Louis II le Bègue

vendredi 19 août 2016, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 8 octobre 2011).

Louis II le Bègue (846-879)

Roi de France (877-879)

Seul survivant des enfants de Charles le Chauve, c’est un homme maladif, affligé d’un fort bégaiement. Conscient de sa faiblesse face à la puissance des grands et craignant à la mort de son père de ne pouvoir accéder au trône, il tente de séduire ses vassaux en leur octroyant domaines, fonctions et dignités. Mais ces "honneurs", il ne les possède pas et, pour les distribuer, il lui faut les enlever à d’autres vassaux. Cet acte insensé conduit à une grande confusion, puis, très vite, à une révolte générale.

Il se tire de cette situation critique en sacrifiant les derniers domaines de la couronne et entraîne ainsi la dégradation définitive du régime. Il a cependant la sagesse de refuser le titre impérial que le pape Jean VIII qui cherchait des appuis contre les ducs de Bénévent et de Toscane, est venu lui proposer au concile de Troyes [1], en été 878. Cette même année, il a encore le mérite de conclure un accord avec son cousin Louis de Saxe, qui confirme le partage de la Lorraine effectué par leurs pères en 870.

Par cet accord, les cousins se promettent également la paix et le soutien contre d’éventuelles menaces normandes. Alors qu’il s’apprêtait à attaquer Bernard de Septimanie, il meurt dans sa résidence de Compiègne où il est inhumé, le 10 avril 879, Louis le Bègue laisse en partage à ses fils Louis III et Carloman un royaume en proie au plus profond désordre, un pouvoir monarchique plus faible que jamais, une puissance matérielle dérisoire.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Généalogie de l’histoire de France/ Louis II le bègue roi de France/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 814/815

Notes

[1] Ce concile se tient en août 878 pour examiner le cas de Bernard de Gothie qui a usurpé des biens de l’Église et qui est en conflit avec Frotaire et en révolte contre le roi Louis le Bègue.