Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Arigis II de Bénévent

Arigis II de Bénévent

lundi 24 février 2014 (Date de rédaction antérieure : 29 septembre 2011).

Arigis II de Bénévent (vers 736-787)

Duc lombard de Bénévent de 758 au 26 août 787

Arigis II de Bénévent Duc lombard de Bénévent de 758 au 26 août 787

Vers 757/758, il épouse la princesse Adalberge , fille de Didier roi des Lombards, et prend le titre de prince de Bénévent [1] ]] après la victoire de Charlemagne, roi des Francs, sur son ex-beau-père Didier, et la déposition de ce dernier en 774. Il résiste aux attaques franques jusqu’en 787 quand, assiégé dans sa forteresse de Salerne, il doit capituler, se soumettre, et se reconnaître vassal du roi franc qui l’oblige à se couper la barbe, symbole lombard remontant à plusieurs siècles. Il doit également livrer en otage son second fils Grimoald, et serait mort de la peste l’année suivante avec son fils aîné.

Il est à l’origine de la forteresse de Salerne appelé de nos jours “Château Arigis” , et de l’actuelle église bénéventine dédiée à Sainte Sophie, de style byzantin et grossière copie de l’église Sainte-Sophie de Byzance.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Arigis II de Bénévent/ Portail de l’Italie/ Duc lombard de Bénévent

Notes

[1] [[La province de Bénévent est une province italienne située dans la région de Campanie. Elle a une superficie de 2071 km² et comprend 78 communes,. Le chef-lieu provincial est Bénévent. Au Moyen Âge, la place forte de Bénévent est cependant prise par les Ostrogoths du roi Totila qui la rasent en 542 et vers 571, elle est prise par un détachement de Lombards venus du Nord de l’Italie et dirigés par le duc Zotton, premier duc lombard de Bénévent. Ce puissant duché se rend très vite autonome par rapport au roi des Lombards, siégeant à Milan puis à Pavie et ne fut qu’épisodiquement soumis au pouvoir royal. En 662, le duc Grimoald, devient roi des Lombards et rattache Bénévent au royaume lombard. Bénévent tombe plus tard aux mains des Normands dirigés par le comte Drogon d’Apulie en 1047, avant d’être ratachée à la Papauté en 1053. Elle devient dès lors possession papale jusqu’en 1806, quand Napoléon l’accorde à Talleyrand avec le titre du prince de Bénévent. Rendue au pape en 1814, elle est réunie au royaume d’Italie en 1860.