Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Roland

dimanche 14 juillet 2013 (Date de rédaction antérieure : 28 septembre 2011).

Roland

Préfet des Marches de Bretagne

C’est dans la Vita Karoli Magni [1], œuvre écrite entre les années 829 et 836 par Eginhard que ce dernier, moine et chroniqueur, rapporte que les Vascons [2] massacrèrent Roland et toute son armée au cours d’une bataille.

Alors que Charlemagne avait conduit ses troupes en Espagne alors occupée par les Sarrasins. Le 15 août 778, Roland, qui commandait l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne, trouva la mort après avoir été attaqué par une troupe de pillards Vascons alors qu’il traversait les Pyrénées.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ Roland/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 1115

Notes

[1] Vita Karoli Magni (La vie de Charlemagne) est une œuvre écrite par Eginhard, une personnalité de l’époque carolingienne proche de Charlemagne lui-même et de Louis le Pieux. C’est une source importante concernant Charlemagne, son règne et ses réalisations.

[2] Les Vascons était le nom donné par les Romains durant l’Antiquité au peuple de la Péninsule Ibérique dont le territoire s’étendait au 1er siècle av. jc entre le cours supérieur de la rivière Èbre et sur le versant péninsulaire des Pyrénées occidentales, une région qui correspond à l’époque contemporaine à la quasi-totalité de la Navarre, les aires du nord-ouest de l’Aragon, du nord-est et du centre de La Rioja1 et du nord-est de Guipuscoa. Les Vascons, qui atteignirent un degré élevé d’intégration dans le monde romain, particulièrement dans les plaines, le long des rives de la rivière Èbre et dans les aires autour des cités romaines de Pompaelo et Oiasso, peuplèrent la région la plus au Nord et la plus montagneuse, connue comme le Vasconum Saltus, pendant la crise économique et sociale qui accompagna la décomposition de l’Imperium et la pression causée par les invasions barbares des peuples germaniques et slaves au début du 5ème siècle. Ils entrèrent par la suite en conflit à diverses occasions avec les royaumes des Wisigoths et des Francs qui sont installés sur les deux versants des Pyrénées. Après l’invasion musulmane de la péninsule ibérique au début du 8ème siècle, qui a abouti à la dissolution du Royaume wisigoth et au retrait partiel des gouverneurs francs au nord de l’Aquitaine, les descendants des Vascons, qui avaient adopté le christianisme durant le Bas Empire romain, se réorganisèrent vers le 9ème siècle autour des entités féodales du duché de Vasconie en Gascogne et de celle du royaume de Pampelune. Cette dernière entité donnera naissance durant le Moyen Âge au Royaume de Navarre.