Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Archambaud IX de Bourbon dit le Jeune

Archambaud IX de Bourbon dit le Jeune

vendredi 5 août 2022, par ljallamion

Archambaud IX de Bourbon dit le Jeune (1212-1249)

Seigneur de Bourbon, Dampierre, Saint-Just et Saint-Dizier

Issu de la famille de Bourbon-Dampierre [1], Archambaud IX de Bourbon est né du remariage d’ Archambaud VIII de Bourbon dit le Grand avec Béatrice de Montluçon .

Il épouse Yolande de Châtillon.

En 1248, il accompagne le roi Saint-Louis vers l’Égypte lors de la septième croisade [2]. La flotte fait escale à Chypre [3] où une épidémie se déclare, faisant de nombreuses victimes parmi les croisés dont Archambaud de Bourbon, qui meurt le 22 janvier 1249, à l’âge de 44 ans.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Archambaud IX de Bourbon/ Portail de l’Allier et du Bourbonnais/ Maison de Bourbon

Notes

[1] La maison de Bourbon-Dampierre est une branche d’une des Maisons de Dampierre. Elle s’éteindra dans la maison capétienne de Bourgogne vers 1287.

[2] La septième croisade est la première des deux croisades entreprises sous la direction du roi Louis IX dit Saint Louis. Décidée par le roi en 1244, elle quitte le royaume de France en 1248 et aborde l’Égypte en 1249. Vaincue par les maladies, l’armée ne retrouve sa liberté qu’en 1250, et le roi de France passe les quatre années suivantes à mettre le royaume de Jérusalem en état de se défendre contre les Mamelouks. La croisade prend fin en 1254, avec le retour du roi en France après la mort de sa mère Blanche de Castille, qui assurait la régence du royaume pendant son absence.

[3] L’île de Chypre, que les anciens Égyptiens nommaient « Alachia », les anciens Assyriens « Iatnana » et les Phéniciens « Enkomi », était dès l’Antiquité au carrefour d’importants courants commerciaux, assimilant au fil des siècles différentes cultures provenant de la Crète minoenne, de la Grèce mycénienne et de tout le pourtour du bassin Levantin ; son nom de « Kupros » signifie cuivre, en référence aux importants gisements de ce métal, qui assurèrent sa renommée et sa prospérité dans l’ensemble du bassin méditerranéen. Chypre était aussi connue pour ses nombreuses épices et plantations. L’histoire de Chypre fut très mouvementée et l’île subit de nombreuses tutelles : hellénistique, romaine, byzantine, arabe, franque, vénitienne, ottomane et enfin britannique.