Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Abd Allah ibn Abd al-Muttalib dit Abdallah

Abd Allah ibn Abd al-Muttalib dit Abdallah

mardi 17 novembre 2020 (Date de rédaction antérieure : 10 septembre 2011).

Abd Allah ibn Abd al-Muttalib dit Abdallah (545-570)

Fils d’Abd al-Muttalib et frère d’Abû Tâlib, et père de Mahomet. Il mourut quand son fils avait quelques mois et sa veuve, Amina, mourut en 577 quand l’enfant n’avait que 6 ans.

Son père avait reçu l’ordre de creuser les quatre puits de la Mecque [1], mais se demandait comment réaliser ce travail avec son seul fils Harith pour l’aider.

Il demanda à Dieu de lui offrir dix fils robustes, et en échange de quoi il lui en sacrifierait un près de la Ka’ba [2].

Abd al-Muttalib put donc, avec l’aide de ses fils, creuser les puits de la Mecque, dont le fameux puits Zamzam [3].

Il devait donc tenir sa promesse, et demanda un tirage au sort. Ce dernier désigna Abdallah, le plus jeune. L’aimant plus que les autres, il hésita, mais maintint le terrible engagement. En le ramenant près de la Ka’ba, de nombreux mecquois lui demandèrent de revenir sur sa décision. L’un d’eux lui proposa un nouveau tirage au sort, et que si le nom d’Abdallah sortait, Abd al-Muttalib devrait placer 10 chameaux pour les sacrifier. Le tirage au sort atteignit les 100 chameaux, qui furent sacrifiés dès que le nom d’Abdallah ne fut pas désigné. Abdallah épousa Amina, fille de Wahb.

En 570, il partit en visite à Yathrib [4], mais mourut sur le chemin du retour à la Mecque. Il fut inhumé sur place, et la nouvelle fut portée à son père Abd al-Muttalib et à sa femme enceinte de Mahomet.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Abdullah ibn ’Abdil-Mouttalib/ Portail de l’islam/ Catégories : Famille de Mahomet

Notes

[1] La Mecque est une ville de l’ouest de l’Arabie saoudite, non loin de la charnière séparant le Hedjaz de l’Asir, à 80 km de la mer Rouge, et capitale de la province de la Mecque. Lieu de naissance, selon la tradition islamique, du prophète de l’islam Mahomet à la fin du 6ème siècle, elle abrite la Kaaba au cœur de la mosquée Masjid Al-Haram (« La Mosquée sacrée ») et la tradition musulmane a lié sa fondation à Ibrahim (Abraham), ce qui en fait la ville sainte la plus sacrée de l’islam. L’accès est interdit aux personnes qui ne sont pas de confession musulmane ainsi qu’aux femmes seules, même musulmanes

[2] La Kaaba, Ka’ba ou Ka’aba est une grande construction cuboïde au sein de la masjid al-Haram (« La Mosquée sacrée ») à La Mecque. C’est avant tout vers elle que les musulmans se tournent pour faire leurs prières quotidiennes. La symbolique de la Kaaba vide signifie qu’il ne peut y avoir d’objet d’adoration pour le croyant. Elle symbolise l’unité des musulmans qui adorent un Dieu unique, et représente le lieu vers lequel se dirige la prière. C’est autour de la Kaaba que les pèlerins effectuent les sept tours du tawaf, également appelé la circumambulation.

[3] Zamzam est une source d’eau située à La Mecque, en Arabie saoudite. D’origine miraculeuse selon l’islam et la tradition musulmane, elle aurait surgi sur volonté de Dieu par le biais de l’ange Gabriel creusant de son pied ou son aile dans le désert pour faire apparaître cette source et sauver ainsi Agar (servante d’Abraham) et son fils Ismaël d’une mort certaine. Présente encore de nos jours, elle ne s’est jamais tarie malgré des siècles d’existence dans le désert et une très forte consommation, car cette source est le puits du sanctuaire de la Kaaba

[4] actuelle Médine