Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Récarède 1er dit le Catholique

Récarède 1er dit le Catholique

jeudi 21 mai 2015 (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2011).

Récarède 1er dit le Catholique (mort en 601)

Roi des Wisigoths d’Espagne de 586 à 601

Fils du roi Léovigild et de Goïswinthe, fille d’Amalaric, il accède au trône après une grave crise religieuse et l’exécution de son frèreHerménégild en 585 qui avait pris la tête du parti catholique contre l’arianisme [1] de leur père.

Sans renier l’œuvre politique de son prédécesseur, il unifia son royaume sous l’égide de l’Eglise catholique. Cette décision capitale dans l’histoire de l’Espagne est prise sous l’influence de Léandre en 587 avant d’être officialisée au 3ème concile de Tolède [2] en 589.

Il poursuit la politique d’intégration et d’unité nationale de son père. Il tire aussi les conséquences de la rébellion de son frère. Le pouvoir du roi étant menacé par la puissance de la noblesse, laïque et religieuse, il entreprend une politique tendant à se concilier toute la noblesse en lui faisant des concessions dans le cas des laïcs, en se convertissant au catholicisme dans le cas des religieux. Son règne peut se diviser en 2 parties, celle qui précède le concile de Tolède en 589 ou se passent les faits les plus marquants de son règne, et celle qui le suit.

Quelques mois après son élection, il se convertit à titre personnel au catholicisme. De nombreuses rébellions vont éclater, le désir des nobles de reprendre le pouvoir s’abritant souvent derrière le problème religieux. Une première révolte éclata à Merida [3] en 587, vite écrasée grâce à la trahison d’un jeune conjuré, Wittéric, qui deviendra roi quelques années plus tard. En 589, une 2ème tentative dans la Cour même, est rapidement maîtrisée. La 3ème a pour centre Narbonne. Du fait de l’intervention des armées franques, elle s’avère être un réel danger pour Récarède. Le combat décisif a lieu près de Carcassonne et voit la victoire écrasante des troupes wisigothes.

Avec l’abjuration de l’arianisme par Récarède au Concile de Tolède s’ouvre une nouvelle période pour l’Espagne wisigothique et son Eglise, c’est ce qu’on a appelé la “renaissance isidorienne”. Tolède est la capitale religieuse et politique du royaume. Il meurt à Tolède en décembre 601.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Roger Collins, Visigothic Spain, 409–711. Blackwell Publishing, 2004/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 1088

Notes

[1] L’arianisme est un courant de pensée théologique des débuts du christianisme, due à Arius, théologien alexandrin au début du 4ème siècle, et dont le point central concerne les positions respectives des concepts de « Dieu le père » et « son fils Jésus ». La pensée de l’arianisme affirme que si Dieu est divin, son Fils, lui, est d’abord humain, mais un humain disposant d’une part de divinité. Le premier concile de Nicée, convoqué par Constantin en 325, rejeta l’arianisme. Il fut dès lors qualifié d’hérésie par les chrétiens trinitaires, mais les controverses sur la double nature, divine et humaine, du Christ se prolongèrent pendant plus d’un demi-siècle.

[2] Le troisième Concile de Tolède s’est tenu à Tolède, dans le royaume wisigoth d’Espagne, en mai 589. Il marque l’entrée du catholicisme dans l’Espagne wisigothique et l’introduction du Filioque dans la chrétienté occidentale.

[3] Mérida, en estrémègne Méria, est une ville espagnole, capitale de l’Estrémadure. Merida est située au centre de la région d’Estrémadure, au sud-ouest de l’Espagne, à une altitude de 217 m, au confluent de la rivière Albarregas avec le fleuve Guadiana. Au 5ème siècle, Mérida a souffert des incursions des barbares (Vandales, Alains et Suèves, puis Wisigoths) qui ont envahi l’Hispanie en 409. En 448, le roi suève Rechila meurt à Mérida. Plus tard, la ville deviendra brièvement la capitale du royaume wisigoth d’Espagne et le roi Agila 1er y sera assassiné en 555. Mérida sera supplantée peu après par Tolède, sous le règne du roi Athanagild, mais conservera une certaine importance jusqu’à la chute du royaume wisigothique au début du 8ème siècle.