Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Népotien (Asturies) ou Nepocien

Népotien (Asturies) ou Nepocien

vendredi 25 juin 2021, par ljallamion

Népotien (Asturies) ou Nepocien (mort après 842)

Comte wisigoth

Elu en 842 comme successeur d’Alphonse II des Asturies au détriment de son héritier légitime Ramire

Des sources tardives font de Népotien, un petit-fils d’Alphonse 1er ou le beau-frère d’Alphonse II, ce qui est chronologiquement invraisemblable, et l’on ne trouve pas de traces de la prétendue sœur du roi qui aurait été son épouse. Il est aussi parfois identifié avec un homonyme qui apparaît dans une charte du roi Silo , mais dans ce cas il aurait été nonagénaire au moment de son usurpation.

La continuité dynastique n’était pas un principe de la monarchie wisigothique dans laquelle la royauté venait non du sang mais de l’élection-acclamation par les nobles de la cour [1] suivie de l’onction [2]. C’est dans ce contexte qu’à la mort d’Alphonse II, Népotien mettant à profit l’absence de Ramire l’héritier de la couronne et se prétendant reconnu par l’ancien roi, obtient son élection des nobles.

Il est toutefois abandonné par ses pairs lorsque Ramire appuyé par les GaliciensLa Galice est une communauté autonome avec un statut de nation historique située à l’extrémité nord-ouest de l’Espagne. Elle est entourée par la principauté des Asturies, la Castille-et-León, le Portugal, l’océan Atlantique et la mer Cantabrique. Elle recouvre une superficie de 29 574 km². La Galice se compose de quatre provinces : La Corogne, Lugo, Ourense et Pontevedra. Saint-Jacques-de-Compostelle, cinquième ville galicienne par sa population et située dans la Province de La Corogne, est la capitale politique de la communauté autonome, sans être celle de la province, qu’est La Corogne, ancienne capitale politique de la Galice et ville la plus importante de la région. l’attaque le fait prisonnier, Ramire lui fait crevé les yeux et le contraint à faire profession religieuse dans un monastère

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Adeline Rucquoi Histoire médiévale de la Péninsule ibérique Point Histoire H 180 éditions du Seuil Paris 1993 (ISBN 2020129353).

Notes

[1] l’aula regia

[2] couronnement par l’Église