Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Anastase 1er d’Akori ou Anastas 1er Akoṙec‘i

Anastase 1er d’Akori ou Anastas 1er Akoṙec‘i

jeudi 27 mai 2021, par ljallamion

Anastase 1er d’Akori ou Anastas 1er Akoṙec‘i

Catholicos de l’Église apostolique arménienne de 661 à 667

Emblème de l'Église apostolique arménienneAnastas ou Anastase est originaire d’Akori dans le canton de Masiats-oten [1].   Il est appelé à succéder au catholicos [2] Nersès III le Bâtisseur. Son pontificat correspond au rétablissement du protectorat arabe sur l’Arménie par le calife Muawiya 1er et au début du règne du prince d’Arménie Grigor 1er Mamikonian , avec lequel il travaille en étroite collaboration.   Anastase 1er met à profit cette période paisible pour faire entreprendre par le computiste Anania de Shirak un Chronicon [3] dans lequel il améliore le calendrier arménien [4].   Le catholicos se prépare à réunir un synode pour faire adopter cette réforme lorsqu’il meurt brutalement.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Agop Jack Hacikyan (dir.), The Heritage of Armenian Literature, vol. II : From the Sixth to the Eighteenth Century, Détroit, Wayne State University Press, 2002 (ISBN 978-0814330234).

Notes

[1] ou Masiatsun dans la province d’Ayrarat

[2] Le titre de catholicos est un titre équivalent à celui de patriarche porté par des dignitaires de plusieurs Églises orthodoxes orientales, notamment les Églises de la tradition nestorienne et les Églises monophysites, en particulier l’Église apostolique arménienne.

[3] texte chronologique

[4] Le calendrier arménien est un calendrier traditionnel originaire d’Arménie. C’est un calendrier solaire basé sur le même système que le calendrier de l’Égypte antique, ayant une année invariante de 365 jours sans année bissextile. Comme conséquence à cette règle de construction, la correspondance entre ce calendrier et le cycle des saisons de l’année tropique se décale lentement, au rythme approximatif d’un jour tous les 4 ans. Par rapport au calendrier julien, la correspondance « initiale » se retrouve au bout de 1461 années de ce calendrier vague de 365 jours