Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Tatto ou Tatton

mercredi 28 avril 2021, par ljallamion

Tatto ou Tatton

Septième roi des Lombards autour de l’an 500

Couronne de fer des rois LombardSous son règne, les Lombards quittèrent le Rugiland [1] pour s’installer dans la grande plaine danubienne, en actuelle Hongrie, et entrèrent en conflit avec les Hérules [2] du roi Rodulf .   Selon Paul Diacre, auteur d’une Histoire des Lombards, la fille du roi Tatto, Rumetruda, se moqua un jour de la petite taille du frère du roi Hérule qui était venu comme ambassadeur auprès du roi lombard. L’envoyé des Hérules avait alors riposté par des paroles piquantes, provoquant la colère de la princesse lombarde qui le fera assassiner par traîtrise.

Rodulf, voulant venger son frère, déclara la guerre à Tatto. Ce dernier écrasa les Hérules et s’empara de leur trésor. Tatto ne profitera pas longtemps de son triomphe car il sera renversé et assassiné par son neveu Waccho.

Hildegis, fils ou petit-fils de Tatto, se révoltera contre Waccho, mais il sera vaincu et forcé de fuir chez les Gépides [3], ce qui provoquera des tensions entre ces derniers et les Lombards.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Dominique Petit, Histoire sociale des lombards VIe–VIIIe siècles, Éditions L’Harmattan, 2003, pp. 17–18. (ISBN 2296337066)

Notes

[1] Le royaume des Rugii ou Rugiland a été établi par le germanique Rugii dans l’actuelle Autriche au 5ème siècle.

[2] Les Hérules sont un peuple germanique appartenant au groupe ostique, ou groupe des Germains dits « orientaux », issus de Scandinavie, comme les Goths, les Vandales, les Burgondes, et les Gépides entre autres. Peu connus, les Hérules apparaissent comme un peuple mineur mais furent souvent signalés dans les raids gothiques et notamment sur la Mer Noire, où ils se découvrent vite une vocation de pirates. En 267, ils pillent Athènes et mettent ainsi fin à la prestigieuse production sculpturale de la ville. Ils sont mentionnés pour la première fois dans les sources romaines au 3ème siècle lorsqu’en 268 et 269, ils prennent part à une coalition barbare qui réunit les Peucins et les Carpes, petites peuplades germaniques, mais également des Gépides, et surtout des Goths. Au 3ème siècle, un autre peuple germanique, les Lombards, alors établis en Pannonie et qui ne font irruption en Occident qu’en 568, sont alliés ou sont vassaux des Hérules. Au 5ème siècle, ces derniers possèdent un semblant de royaume le long du Danube, bien qu’étant sans doute peu nombreux, c’est probablement de là que part la bande armée dont Odoacre, par ailleurs un des leurs déjà établi en Italie, prend la tête. Ce dernier incendie Pavie, pille Rome et dépose l’empereur Romulus Augustule, se faisant proclamer « Roi d’Italie » en 476.

[3] Les Gépides sont un peuple germanique du rameau ostique, proche des Goths, qui était installé en basse Vistule, puis au centre de l’Europe (bassin des Carpates, 269–670) durant le haut Moyen Âge. En 539, les Gépides, qui ont donné leur nom à la Dacie, anciennement Gothie mènent la guerre contre l’Empire d’Orient et s’étendent en Mésie. Vers 550, leur territoire comprend les terres situées entre Dobroudja et Tisza d’ouest en est, et entre Carpates et Danube, du nord au sud