Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Amr ibn Kulthum Ibn Malik Ibn Abab Abou Al-Aswad al-Taghlibi

Amr ibn Kulthum Ibn Malik Ibn Abab Abou Al-Aswad al-Taghlibi

lundi 5 avril 2021, par ljallamion

Amr ibn Kulthum Ibn Malik Ibn Abab Abou Al-Aswad al-Taghlibi (mort en 584)

Chevalier et chef de la tribu des Taghlibs

Il se trouvait à l’île Al-Forat et qui était célèbre pour sa gloire, bravoure et comportement impitoyable au combat. Dans le passé, les Arabes disaient en souvenir du Taghlib [1] "Les Arabes seraient sur le point d’être éradiqués par les Taghlibs, si ce n’était de l’apparition de l’Islam".

La grande guerre de Basus [2], entre les Taghlibs et les Bakrs [3], a duré pendant une quarantaine d’années jusqu’à ce que le roi Lakhmides [4] d’ al-Hira [5], Amr III ibn al-Mundhir, les exhorta à faire la paix entre eux , à condition que certains de leurs enfants devaient être pris en otage par le roi.

Le roi envoya chercher Amr Ibn Kulthum lui demandant de lui rendre visite avec sa mère Layla. Kulthum a accepté l’invitation du roi et lui a rendu visite avec ses compagnons et sa mère. Après leur arrivée et alors que Layla était assise, la mère du roi la tante d’Imru ’al-Qais, Hind, lui a demandé de passer l’assiette.

Son fils l’a entendue et a été tellement émue par l’insulte qu’il a pris son épée et a décapité le roi d’al-Hirah et a tué ses gardes, puis est parti.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Amr ibn Kulthum/ Portail du monde arabo-musulman / Portail de la poésie/ Catégorie : Poète arabe

Notes

[1] Les Banu Taghlib sont une ancienne tribu arabe de confession chrétienne. La guerre d’El Basous, ou Basûs, opposant les Tamim et les Banu Taghlib dure de 494 à 534 environ. Cette tribu aux origines anciennes a immigré en Haute Mésopotamie, jusqu’au Tigre, avec les Banu Bakr. Elle a participé aux conquêtes musulmanes. Elle a joué un rôle important à l’époque du califat omeyyade, en particulier quand elle a soutenu Muawiya contre Ali lors de la bataille de Siffin. Les Chiites Hamdanides son issus des Banu Taghlib.

[2] La guerre d’El Basous, ou Basûs, dure de 494 à 534 environ. Elle oppose deux tribus d’Arabie : les Bakr et les Taghlib.

[3] Les Banu Bakr ibn Wa’il, ou Banu Bakr, fils de Wa’il, était une tribu arabe de la branche des Rabi’ah. Leur nom est associé à la guerre de Basous, et au poète Tarafa. La patrie des Bakr se trouve dans le Nejd, en Arabie centrale, mais beaucoup migrèrent vers le nord peu après l’avènement de l’Islam. C’est du nom de cette tribu que provient le nom de la ville de Diyarbakir, au sud de la Turquie.

[4] Les Lakhmides sont une tribu pré-islamique arabe du sud de l’Irak alliée des Perses, avec pour capitale Al-Hira. Rivaux des Ghassanides, ils faisaient partie de l’Église de l’Orient. Par contre, les souverains lakhmides ne sont pas chrétiens, à l’exception du dernier, An-Nu’man III, exécuté en 602 par les Perses. Ils sont longtemps au service de la politique perse de contrôle des tribus arabes de leur empire. Leurs revenus viennent des bénéfices commerciaux, du butin de leurs expéditions principalement contre les tribus arabes et les autres populations des confins du Shâm, et du tribut versé par les tribus arabes soumises. Après la conquête arabe, l’établissement militaire permanent des conquérants se fait à Kûfa, 6 km au nord est d’Hîra. Alî, émir de Hîra y est assassiné, selon les sources arabes. Les descendants des Lakhmides sont la famille princière Arslan. C’est une famille druze qui a toujours occupé le Mont-Liban.

[5] Al-Hîra est une ville d’Irak située sur la rive droite de l’Euphrate à 18 km au sud-est de Nadjaf