Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hyacinthe

mardi 2 mars 2021, par ljallamion

Hyacinthe

Personnage de la mythologie grecque

Jeune homme d’une grande beauté, aimé d’Apollon et de Zéphyr . Il trouve la mort accidentellement ; de son sang naît une fleur.

Dans la version la plus commune du mythe, Hyacinthe est le plus jeune fils du roi d’Amyclées [1], Amyclas ou du roi de Sparte [2], Œbale . D’une beauté exceptionnelle, il est aimé d’Apollon et de Zéphyr, ou de Borée .

Alors qu’Apollon lui apprend à lancer le disque, Hyacinthe est accidentellement ou à cause de Zéphyr, selon la version, frappé à la tempe par le disque, et meurt. De son sang naissent des fleurs qu’on appelle, d’après le nom du jeune homme, des hyákinthoi, qui ne sont probablement pas des jacinthes mais plutôt des iris. Les pétales de la fleur portent l’initiale du jeune homme, Υ ou, selon la version, le mot ΑΙ, cri de lamentation d’Apollon

Hyacinthe est fêté à Sparte lors de la fête des Hyacinthies et à Milet [3] lors de la fête des Hyacinthotrophies. Il donne également son nom à un mois dorien, hyakinthios.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Bernard Sergent, Homosexualité et initiation chez les peuples indo-européens, Paris, Payot, coll. « Histoire »,‎ 1996

Notes

[1] Amyclées est une ancienne bourgade de Laconie, située sur l’Eurotas, au sud-est de Sparte. Elle aurait été fondée par Amyclas, l’un des fils de Lacédémon. Historiquement, elle aurait été le premier établissement des conquérants doriens envahissant le Péloponnèse, comme le rappellent Pindare et Platon. La tradition en fait la demeure de Tyndare et de ses fils les Dioscures ; Pâris s’y rendit. Après sa conquête par Sparte, elle est le lieu des Hyacinthies, fêtes en l’honneur d’Apollon.

[2] Sparte était une ville-état de premier plan dans la Grèce antique . Dans l’Antiquité, la ville-état était connue sous le nom de Lacedaemon, tandis que le nom de Sparte désignait son établissement principal sur les rives de la rivière Eurotas en Laconie, dans le sud-est du Péloponnèse. Vers 650 av. jc, elle est devenu la puissance terrestre militaire dominante dans la Grèce antique. Compte tenu de sa prééminence militaire, Sparte fut reconnu comme le chef de file des forces grecques combinées pendant les guerres gréco-perses. Entre 431 et 404 av. jc, Sparte fut le principal ennemi d’ Athènes pendant la guerre du Péloponnèse

[3] Milet est une ancienne cité grecque ionienne. Le site archéologique est situé sur la côte sud-ouest de la Turquie, à quelques kilomètres au nord de l’agglomération de Balat, qui a été une des capitales du beylicat de Menteşe au 14ème siècle. Le site de Milet est actuellement à plus de cinq kilomètres à l’intérieur des terres à cause du comblement de la baie par les alluvions apportés par le Méandre.