Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Georges de Pisidie

mardi 5 janvier 2021, par ljallamion

Georges de Pisidie (vers 580-vers 634)

Poète de langue grecque

Le Poète en détresse (William Hogarth, 1736). (Musée et galerie d'art de Birmingham) Son œuvre est contemporaine de l’empereur byzantin Héraclius. Natif de la province de Pisidie [1], il fut diacre [2] de l’Église de Constantinople [3], et exerça dans la basilique Sainte-Sophie [4] les fonctions de référendaire, de skeuophulax [5] et de chartophulax [6]. Nous avons conservé de lui 8 œuvres versifiées, représentant environ 5000 vers, et un texte en prose. Ses sujets sont principalement l’histoire des guerres d’Héraclius et la foi chrétienne.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Georges de Pisidie/ Portail du monde byzantin/ Portail de la littérature/ Catégorie : Poète byzantin

Notes

[1] La Pisidie est une région historique de l’Asie Mineure, caractérisée par de grands lacs et située dans l’actuelle Turquie, entre la Lydie au Nord-Ouest, la Phrygie au Nord, l’Isaurie à l’Est, la Pamphylie et la Cilicie au Sud-Est, la Lycie et la Carie au Sud-Ouest, mais ses limites exactes ont évolué dans le temps. Les Pisidiens, montagnards réputés belliqueux et pillards, se maintiennent longtemps indépendants. Seuls les Romains parviendront à les soumettre.

[2] Fonction créée par les Apôtres pour se décharger des soucis matériels. Ainsi, le diacre est chargé de distribuer les aumônes à leur place. Peu à peu, il assiste le prêtre dans des tâches spirituelles telles que la distribution de l’eucharistie et le baptême. Saint Etienne a été le premier diacre.

[3] Le patriarcat œcuménique de Constantinople est, par le rang sinon par l’ancienneté, la première juridiction autocéphale de l’Église orthodoxe. Cette situation est liée au statut de capitale de l’Empire romain d’Orient dont jouissait autrefois Constantinople, l’actuelle Istanbul. Le patriarcat est un titre et une fonction de présidence attachée à un siège épiscopal, l’archevêché orthodoxe de Constantinople. Les orthodoxes considèrent que le patriarche de Constantinople n’a qu’une prééminence honorifique sur les autres Églises autocéphales orthodoxes, comme les papes d’avant le schisme de 1054.

[4] Ancienne église chrétienne de Constantinople du vie siècle, devenue une mosquée au 15ème siècle sous l’impulsion du sultan Mehmet II. Elle est édifiée sur la péninsule historique d’Istanbul. Depuis 1934, elle n’etait plus un lieu de culte mais un musée. En 2020 le gouvernement turc la rendu au culte

[5] sacristain

[6] d’archiviste