Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Marie d’Harcourt (1398-1476)

Marie d’Harcourt (1398-1476)

mardi 25 août 2020, par ljallamion

Marie d’Harcourt (1398-1476)

Comtesse d’Aumale et baronne d’Elbeuf de 1452 à 1476

château d'Harcourt

Fille de Jean VII, comte d’Harcourt [1], d’Aumale [2] et baron d’Elbeuf [3], et de Marie d’Alençon.

Il semble qu’elle revendiqua également le comté d’Harcourt sur l’héritage paternel, car elle prit également le titre de comtesse d’Harcourt, mais ce fut sa sœur Jeanne d’Harcourt qui le reçut. Elle transmit immédiatement la gestion de ses terres à son fils cadet Jean.

Elle épouse le 12 août 1416 Antoine de Lorraine comte de VaudémontLe comté de Vaudémont est un ancien fief du duché de Lorraine durant le Moyen Âge. et sire de Joinville [4].

Elle est célèbre comme guerrière. Peu après avoir donné vie à l’un de ses enfants elle a monté une expédition militaire dont elle a pris la tête pour aller libérer Vaudémont et est parvenue à en briser le siège.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Marie d’Harcourt (1398-1476)/ Portail de la Lorraine/Catégories : Maison d’Harcourt

Notes

[1] La baronnie d’Harcourt fut érigée en comté d’Harcourt, conjointement avec les seigneuries de Lillebonne, Troispierres, La Saussaye et Elbeuf, par lettres de Philippe VI en mars 1338.

[2] Aumale est une actuelle commune du département français de la Seine-Maritime. Son histoire est marquée par le long usage des titulaires de son nom. Vers 1055 ou peu après, Aumale est définitivement rattaché à la Normandie. En 1194, Philippe II Auguste, roi de France, confisque Aumale à Guillaume des Forts. Il confie le comté en 1204 à Renaud de Dammartin, ancien comte de Boulogne. Le système de pairie d’Angleterre continuera à attribuer des titres de comte et duc liés à Aumale, mais en utilisant sa forme latine : Albemarle. Les « honneurs d’Aumale », un ensemble de terres dans le Yorkshire anciennement associé au titre normand, constituera le fief des comtes et ducs anglais

[3] Elbeuf fut érigée en comté par Philippe VI en 1338 pour Jean IV d’Harcourt ; elle échut à la maison de Lorraine, et fut dès lors érigée en marquisat : René II de Lorraine d’Elbeuf, fils de Claude de Lorraine, duc de Guise, prit, le premier, le titre de marquis d’Elbeuf et fut la tige de cette nouvelle maison : il mourut en 1566. Le marquisat fut érigé en duché-pairie pour son fils Charles 1er de Lorraine en 1582. Le fils de celui-ci, Charles II de Lorraine, épousa en 1619 Catherine-Henriette de Bourbon, fille légitimée de Henri IV et de Gabrielle d’Estrées, et prit part à des intrigues qui le firent disgracier.

[4] Joinville est une commune française située dans le département de la Haute-Marne. Au Moyen Âge, il était le siège d’une importante seigneurie dans le comté de Champagne. Son château fort médiéval , qui a donné aux membres de la maison de Guise leur titre de prince de Joinville , a été démoli pendant la Révolution de 1789.