Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Palamède (mythologie)

dimanche 21 juillet 2019, par ljallamion

Palamède (mythologie)

Palamède devant Agamemnon par Rembrandt, 1626, Musée municipal de Leyde (NK 2615)Palamède est l’un des princes grecs qui prirent part à la guerre de Troie [1], descendant des rois Bélos et Danaos .

Fils de Nauplios , roi de l’île d’Eubée [2], et de Clymène fille de Catrée, fille de Catrée , Palamède fut en butte à la haine redoutable d’Ulysse, pour plusieurs motifs : d’abord parce qu’il avait découvert et dénoncé la folie que celui-ci avait simulée pour éviter les combats ; ensuite parce qu’il avait accusé Ulysse de « perfidie » pour n’avoir pas trouvé en Thrace [3] les vivres nécessaires à l’armée et pour oser désapprouver publiquement cette guerre longue et ruineuse faite par la Grèce aux Troyens.

Ulysse, pour s’en venger, accusa à son tour Palamède de trahison. Pour donner du crédit à son accusation, il fit enfouir une somme considérable dans la tente de Palamède, prétendit qu’il l’avait reçue de Priam, et pour preuve montra une lettre contrefaite de ce roi. Palamède fut condamné à mort par le Conseil de guerre, et injustement lapidé.

Palamède serait l’inventeur mythique du jeu d’échecs, de l’arithmétique, des jeux de dés et des signaux de feu servant à transmettre un message.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Palamède (mythologie)/ Portail de la mythologie grecque/ Mythologie grecque d’Eubée

Notes

[1] La guerre de Troie est un conflit légendaire de la mythologie grecque, dont l’historicité est controversée. Elle est parfois appelée Deuxième guerre de Troie en référence à l’expédition menée contre la cité par Héraclès après la quête de la Toison d’or que certains nomment Première guerre de Troie.

[2] L’Eubée est la plus grande des îles de la mer Égée, située en face de l’Attique et de la Béotie, dont elle est séparée par le détroit de l’Euripe. La période archaïque est considérée comme celle de l’apogée de l’Eubée et de ses cités Chalcis et Erétrie. Puissantes, elles participèrent à la vague de colonisation grecque. Après les guerres médiques, Eubée est totalement soumise aux Athéniens, la ville italienne de Cumes et Naxos en Sicile, deviennent des colonies de Chalcis.

[3] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.