Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Guthlac de Croyland dit Saint Guthlac de Croyland

Guthlac de Croyland dit Saint Guthlac de Croyland

mercredi 10 avril 2019

Guthlac de Croyland dit Saint Guthlac de Croyland (673-714)

Fils de Penwald, un noble mercien [1]. Dans sa jeunesse, il combattit dans l’armée d’AEthelred de Mercie, puis il devint moine au monastère de Repton [2], dans le Derbyshire [3], à l’âge de 24 ans. 2 ans plus tard, il se fit ermite et partit pour l’île de Croyland [4], le jour de la Saint-Barthélémy de l’an 699.

Sur l’île, il construisit un petit oratoire et des cellules sur le flanc d’un tertre pillé, et il y vécut jusqu’à sa mort, le 11 avril 714. De nombreux habitants de la région vinrent le visiter.

Il accueillit AEthelbald, futur roi de Mercie, qui fuyait son cousin Ceolred, et prédit qu’il deviendrait roi à son tour. Lorsque AEthelbald devint roi, 2 ans après la mort de Guthlac, il entreprit la construction d’une abbaye à Croyland, comme il le lui avait promis.

Un certain Félix rédigea une Vie de saint Guthlac en latin [5], qui a servi de base à plusieurs autres textes. Sa vie est également représentée en images dans “le Rouleau de Guthlac”, datant du 12ème siècle et conservé à la British Library [6].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Scragg, D.G. (éd.). The Vercelli Homilies and Related Texts. EETS 300. Oxford : University Press, 1992.

Notes

[1] La Mercie est l’un des sept royaumes de l’Heptarchie anglo-saxonne, avec Tamworth pour capitale. Entre 600 et 850, la Mercie fit quatorze fois la guerre au Wessex voisin, onze fois aux Gallois, et mena dix-huit campagnes contre d’autres ennemis - encore ne s’agit-il là que des conflits dont nous avons gardé la trace. Elle est fondée par les Angles rassemblés et menés un an auparavant, depuis les côtes marécageuses proches du Wash vers l’actuelle région des Midlands en Angleterre, par Creoda (ou Crida), premier roi connu des Merciens, peut-être en partie légendaire, qui accèda au pouvoir en 585. Ces Midlands (« terres du milieu ») regroupent les comtés actuels de Gloucester, Worcester, Leicester, Northampton, Bedford, Buckingham, Derby, Nottingham, Hereford, Warwick, Chester et Lincoln.

[2] L’abbaye de Repton est un ancien monastère double bénédictin situé à Repton, dans le Derbyshire, en Angleterre. Fondée au 7ème siècle, l’abbaye est abandonnée après l’invasion du royaume de Mercie par les Vikings en 873. Elle laisse la place à l’actuelle église Saint-Wystan de Repton. Les rois AEthelbald et Wiglaf de Mercie sont inhumés dans la crypte de l’abbaye, de même que Wigstan, le petit-fils de Wiglaf, considéré comme saint.

[3] Le Derbyshire est un comté rattaché à la région des Midlands de l’Est, en Angleterre.

[4] aujourd’hui Crowland

[5] Vita sancti Guthlaci

[6] La British Library, est la bibliothèque nationale du Royaume-Uni. Située à Londres, elle est l’une des plus importantes bibliothèques de référence du monde, avec plus de 150 millions de références, dont environ 14 millions de livres. Chargée du dépôt légal, la British Library reçoit des exemplaires de tous les ouvrages publiés au Royaume-Uni et en Irlande, y compris les livres étrangers distribués dans ces pays. Elle acquiert également d’autres livres étrangers, pour un budget annuel d’environ 16 millions de livres, accroissant, au total, ses collections d’environ 3 millions de volumes par an.