Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Osgod Clapa ou Osgot

jeudi 27 septembre 2018

Osgod Clapa ou Osgot (mort en 1054)

Noble anglo-saxon

Propriétaire terrien important en Est Anglie [1] pendant une période durant laquelle aucun Ealdorman [2] ne fut nommé dans la région. Il occupa le poste de staller [3].

Osgod est trouvé comme témoin de chartes à partir de 1026, mais il apparaît d’abord dans des récits narratifs à l’occasion du mariage de sa fille Gytha avec Tovi le fier .

Edouard le Confesseur a maintenu Osgod dans sa position de confiance, et les raisons de sa mise hors la loi à la fin de 1046 sont loin d’être claires.

Osgod semble être parti en Flandre, où le comte Baudoin V de Flandre lui a donné refuge.

La chronique anglo-saxonne [4] rapporte la mort d’Osgod en 1054, "soudainement dans son lit, alors qu’il était au repos", apparemment encore en exil.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Osgod Clapa/ Traduit par mes soins

Notes

[1] L’Est-Anglie, ou royaume des Angles de l’Est, est un royaume anglo-saxon établi au cours du Haut Moyen Âge sur les actuels comtés anglais du Suffolk et du Norfolk. Sa fondation légendaire, vers le milieu du 6ème siècle, aurait été le fait d’envahisseurs germaniques appartenant à la tribu des Angles. Il disparaît comme entité indépendante après les invasions vikings du 9ème siècle, mais le titre de comte d’Est-Anglie continue à être donné au sein du royaume d’Angleterre jusqu’à la fin du 11ème siècle, et la région conserve le nom d’Est-Anglie à ce jour.

[2] Un ealdorman est la personne qui dirige un comté dans l’Angleterre anglo-saxonne entre le ixe siècle et le règne de Cnut le Grand. C’est un officier royal et un magistrat de haut rang, qui commande également l’armée de son comté en temps de guerre.

[3] c’est-à-dire agent de police ou maître des écuries royales

[4] La chronique anglo-saxonne est un recueil d’annales en anglais ancien relatant l’histoire des anglo-saxons. Le manuscrit original de la Chronique a été créé à la fin du 9ème siècle, probablement dans le Wessex, sous le règne d’Alfred le Grand. Plusieurs copies de cet original ont été réalisées, puis distribuées dans des monastères en Angleterre, où elles ont été mises à jour indépendamment.